OM-Olympiakos : « On va espérer que Porto nous donne la main »... Oui, l'Olympique de Marseille veut jouer la Ligue Europa

LIGUE DES CHAMPIONS L’OM a enfin signé sa première victoire en Ligue des champions, mais les Marseillais ne sont pourtant pas maîtres de leur destin pour une qualification en Ligue Europa

Adrien Max

— 

L'Olympique de Marseille conserve une chance de qualification en Ligue Europa grâce à deux pénaltys de Payet.
L'Olympique de Marseille conserve une chance de qualification en Ligue Europa grâce à deux pénaltys de Payet. — Daniel Cole/AP/SIPA
  • L’Olympique de Marseille a battu l’Olympiakos (2-1) lors de la cinquième et avant dernière journée de Ligue des champions.
  • Les Marseillais ne sont pourtant pas maîtres de leur destin pour une qualification en Ligue Europa à cause de la différence de but particulière.
  • Pour autant, André Villas Boas veut jouer la qualification « à fond » et espère que Porto les aidera en faisant un bon résultat contre l’Olympiakos la semaine prochaine.

Au stade Vélodrome,

Une victoire qui laisse la porte ouverte à la Ligue Europa. L'Olympique de Marseille s’est enfin imposé lors de la cinquième journée de Ligue des champions, contre Olympiakos (2-1). Une victoire qui ne permet toutefois pas à l’OM de prendre la troisième place du groupe, synonyme de qualification en C3. Pour cela, il lui fallait battre son adversaire par au moins deux buts d’écart. Reste que la qualif' reste possible si le meilleur résultat de l’OM contre Manchester City est meilleur que celui de l’Olympiakos face à Porto, la semaine prochaine.

« Malheureusement nous n’avons pas réussi à surpasser l’Olympiakos et être troisième. On va avoir besoin de Porto, et ce résultat donne de l’importance au match contre City. On va jouer à fond et rêver de cette qualification », a ainsi analysé André Villas Boas.

« On la jouera à fond »

Car, oui, l’OM veut jouer la Ligue Europa, malgré les doutes qu’avait laissé planer André Villas Boas. « Je ne suis pas d’accord avec le règlement de l’UEFA qui donne au troisième le bonus d’aller en Ligue Europa. Le bonus, c’est d’aller en 8e de la Ligue des champions. Je n’ai pas dit qu’on ne veut pas aller en Ligue Europa, juste que le troisième et le quatrième sortent, et c’est mieux. Tu ne peux pas te permettre de vivre ça comme une satisfaction, parce que tu as fait de la merde. Après, on la jouera à fond », a expliqué un peu sèchement l’entraîneur, las d’être accusé de ne pas vouloir jouer cette compétition.

Après le deuxième but marqué par Payet sur un penalty généreusement accordé par la Var (74e), les Marseillais ont pourtant semblé davantage vouloir conserver le score que de marquer ce fameux troisième but. Mandanda a parfois pris tout son temps pour dégager et les ramasseurs de balles, si vifs en première mi-temps, avaient comme disparus.

« Ils étaient au courant qu’il fallait marquer un troisième but, a rappelé André Vilals Boas. Mais l’Olympiakos poussait parce qu’ils n’avaient besoin que d’un point. Le plus important pour nous reste la victoire et sortir de cette série de défaites. »

« Peut-être que Pep fera tourner »

Jusqu’au bout les Marseillais ont tremblé. Preuve en est ce magnifique sauvetage de la défense marseillaise sur une reprise grecque à bout portant de Mandanda (90+2), durant les dernières minutes du temps additionnel.

L’OM a toutefois gagné et conserve une maigre chance d’y croire. « Ça nous ouvre une chance contre City. Ils joueront le derby de Manchester après nous donc peut-être que Pep [Guardiola] fera tourner. Et Porto peut faire un bon match l’Olympiakos. Il faut au moins faire quelque chose contre City et attendre que Porto nous donne la main », a espéré André Villas-Boas qui sera plus que jamais supporteur de son club de cœur la semaine prochaine.