Stéphanie Frappart va devenir la première femme à arbitrer un match de Ligue des champions

FOOTBALL La Française est définitivement une femme de grandes premières

N.C. avec AFP

— 

Stéphanie Frappart lors du match de Ligue Europa entre Leicester et Zorya Luhansk, le 22 octobre 2020.
Stéphanie Frappart lors du match de Ligue Europa entre Leicester et Zorya Luhansk, le 22 octobre 2020. — Rui Vieira/AP/SIPA

Stéphanie Frappart continue de défricher des terrains inconnus. La Française a été désignée par l'UEFA lundi pour arbitrer la rencontre Juventus Turin-Dynamo Kiev mercredi en Ligue des champions. Après avoir déjà arbitré en Ligue Europa cette saison, elle va devenir la première femme à assumer cette responsabilité dans la plus prestigieuse des compétitions continentales. Elle sera épaulée par deux assistants français, Hicham Zakrani et Mehdi Rahmouni.

Stéphanie Frappart, 36 ans, s’était déjà vu confier la Supercoupe d'Europe en août 2019 opposant Liverpool et Chelsea, après avoir été la première femme à arbitrer en deuxième division française (2014) puis dans l’élite française (2019) masculine, où elle a arbitré début octobre son premier choc Lyon-Marseille.

Un encouragement « pour les jeunes filles à s’engager dans l’arbitrage »

L’ancienne joueuse de l’AS Herblay, qui a commencé à arbitrer dès 13 ans, a gravi marche après marche dans le sillage de deux pionnières, la Suissesse Nicole Petignat, première femme à officier en Coupe de l’UEFA en 2003, et l’Allemande Bibiana Steinhaus, première arbitre femme dans un grand championnat européen.

« C’est à la fois un privilège, un honneur et une responsabilité. J’espère que mon parcours va encourager les jeunes filles à s’engager dans l’arbitrage », disait Stéphanie Frappart à l’été 2019 à l’aube de sa première saison complète dans l’élite – finalement interrompue par le coronavirus en mars.