OM : « Ce parcours en Ligue des champions restera un échec dans ma carrière », reconnaît André Villas Boas

ZERO POINT En conférence de presse d’avant match, André Villas Boas est revenu sur le parcours plus que chaotique de l’OM en Ligue des champions et n’arrive « pas à trouver les réponses »

Adrien Max

— 

Andre Villas Boas lors du match face à Manchester City, en phase de poules de Ligue des champions.
Andre Villas Boas lors du match face à Manchester City, en phase de poules de Ligue des champions. — Dave Winter/BPI//SIPA
  • L’Olympique de Marseille affronte l’Olympiakos ce mardi (21 heures) en Ligue des champions, un duel pour une qualification en Ligue Europa.
  • André Villas Boas s’interroge sur le parcours de l’OM en C1 sans trouver de réponses expliquant cet échec. « Ce n’est de toute façon pas une excuse, on pouvait faire beaucoup mieux. »

Un échec difficile à digérer, et surtout à expliquer. Avant d’affronter l'Olympiakos en Ligue des champions, mardi à 21 heures pour un duel pour la qualification en Ligue Europa, André Villas Boas et Boubacar Kamara sont revenus sur le parcours catastrophique de l'Olympique de Marseille, avec toujours aucun but et aucun point inscrit dans cette compétition.

« Oui on a fait de la merde. Il faut se le dire et ne pas se cacher. C’est aussi une source de motivation, il faut avoir de l’amour-propre et tout donner pour gagner ces deux matchs », a expliqué Boubacar Kamara. Des propos qui font écho à ceux de Florian Thauvin, la semaine dernière qui avait parlé de « honte », avant la nouvelle défaite contre Porto (0-2), sans pour autant créer d’électrochoc au sein de l’effectif.

« Un échec que je ne pourrais jamais récupérer »

« On était dans un groupe à notre portée, mais on a fait beaucoup d’erreurs à cause de notre naïveté. Beaucoup de choses se sont mal passées, et c’est évidemment le cas pour moi-même. Ce parcours restera un échec dans ma carrière, que je ne pourrais jamais récupérer », a regretté André Villas Boas.

Pour Boubacar Kamara, dont c’est la première fois en Ligue des champions, n’a pas vraiment d’explications sur ces contre-performances. « Je ne sais pas. Ce n’est pas le même niveau en Ligue des champions. Dès qu’on fait des erreurs, on les paye cash et ça se voit. Mais je ne sais pas comment explique cela », a concédé le milieu de terrain.

« Peut-être le niveau d’exigence culturel »

Une question que se pose aussi André Villas Boas : « Moi aussi je suis curieux. Pourquoi toutes les équipes françaises à part le PSG subissent ce type d’impact. C’est peut-être un manque d’expérience. Lyon et le PSG ont plus d’expérience et ça s’est vu lors de la dernière Ligue des champions. En tout cas l’écart compétitif est grand. C’est curieux, ça vient peut-être de la façon de faire les transferts, peut être le niveau d’exigence culturel. Ce sont des interrogations que je me pose mais je n’ai pas trouvé les réponses. Ce n’est de toute façon pas une excuse, on pouvait faire beaucoup mieux. »

Tous les supporteurs espèrent qu’ils les trouvent histoire d’accrocher une qualification en Ligue Europa, « parce que l’OM se doit de jouer l’Europe », a rappelé Boubacar Kamara.