OM-FC Nantes : « Ça nous a boostés », l’Olympique de Marseille fait le plein de confiance après un coup de pression des supporters

LIGUE 1 L’Olympique de Marseille retrouve provisoirement le podium après sa victoire contre Nantes (3-1), des Marseillais boostés par le coup de pression des supporters juste avant le match

Adrien Max

— 

Dimitri Payet et l'OM ont fait le plein de confiance face à Nantes (3-1)
Dimitri Payet et l'OM ont fait le plein de confiance face à Nantes (3-1) — NICOLAS TUCAT / AFP
  • L’Olympique de Marseille s’est imposé tranquillement et sereinement contre Nantes samedi, pour la 12e journée de Ligue 1.
  • L’OM retrouve provisoirement le podium avec deux matchs en retard.
  • Plusieurs dizaines de supporters ont bloqué le bus de l’OM avant le match, un coup de pression qui a « boosté » les joueurs.

Au stade Vélodrome,

Un OM a réaction, chahuté par ses supporters. L'Olympique de Marseille s’est facilement imposé 3-1 contre le le FC Nantes, samedi lors de la 12e journée de Ligue 1. Une victoire qui leur permet de remonter provisoirement à la troisième place, avec deux matchs en retard. Plus que la bonne opération comptable, c’est surtout la manière qui est à retenir du côté de l’OM, après la campagne catastrophique de Ligue des champions et la pauvreté de jeu proposé jusqu’alors par les hommes d’André Villas Boas. Payet, Thauvin, et surtout Dario Benedetto ont marqué, l’Argentin ouvre enfin son compteur but cette saison.

Un déclic insufflé par le bon coup de pression des supporters avant le match ? A l’initiative des Fanatics, plusieurs dizaines de supporters ont bloqué le bus de l’OM à la commanderie, le centre d’entraînement du club, pour manifester leur mécontentement du parcours de l’OM en C1. « C’était assez spécial, on a été plutôt surpris. C’est sûr que ça nous a boostés, on les a sentis présents. Et ça nous a fait prendre conscience de la bêtise qu’on fait en C1, ça nous a boostés. Je les comprends, c’est inadmissible ce parcours en C1 surtout après tant d’années qu’on attend ça », a relaté le défenseur Boubacar Kamara, natif de Marseille.

« Il ne faut pas rentrer dans l’excitation des médias »

« J’étais surtout préoccupé d’arriver en retard, a quant à lui expliqué André Villas Boas. On a compris le message, j’ai essayé de leur dire qu’il ne faut pas rentrer dans l’excitation des médias, qu’il fallait nous laisser travailler, avoir de la patience. Evidemment ils ont demandé plus de jeu, de contenu. Il faut chercher ça. J’espère qu’aujourd’hui ils sont contents. La victoire est le plus important pour moi. Il faut du temps, laisser les personnes travailler. On a conscience d’avoir pu les décevoir, mais il ne faut pas rentrer dans l’excitation du monde des médias ».

AVB a, visiblement, toujours une dent contre les journalistes et les critiques sur la qualité de jeu de son équipe.

Mais toujours est-il que l’OM est parfaitement rentré dans son match, contrairement à souvent, et Florian Thauvin a régalé d’un délice de lob dès la 2e minute. Sans un excellent Alban Lafont, l’Olympique de Marseille aurait même pu rentrer aux vestiaires avec un score plus large que 2-0. S'ils se sont un peu endormis après le penalty de Dario Benedetto (60e), en concédant un but de Ludovic Blas sur un corner mal renvoyé, les Marseillais ont livré l’un de leur meilleur match de la saison.

« La victoire personnelle de chaque joueur »

« Oui, c’est une très bonne performance. C’est la victoire personnelle de chaque joueur, grâce à un bon état d’esprit, à l’envie. On a eu beaucoup de confiance avec ce premier but qui arrive tôt. Il y a eu des bonnes combinaisons qui nous ont permis de rentrer dans la surface. Cette victoire est bonne pour la suite, il nous fallait une victoire comme ça pour faire la même chose contre l’Olympiakos », a analysé André Villas Boas qui avait retrouvé son sourire.

Mais comme l’a rappelé le coach portugais, la jolie victoire contre Bordeaux (3-1) le 17 octobre dernier avait découlé sur la défaite en fin de match contre l’Olympiakos (1-0), quatre jours plus tard. A l’aube de retrouver les Grecs mardi à 21h pour la revanche de ce duel pour une qualification en Ligue Europa, il ne faudra pas répéter les mêmes erreurs qu’il y a un peu plus d’un mois.