OM-FC Nantes : « Il n’y a pas eu de match », Nantes plombé par sa défense

LIGUE 1 Le FC Nantes a été largement battu par l’Olympique de Marseille, samedi, lors de la 12e journée de Ligue 1

Adrien Max

— 

Christian Gourcuff cible les manques défensifs de son équipe après la défaite contre l'OM.
Christian Gourcuff cible les manques défensifs de son équipe après la défaite contre l'OM. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Le FC Nantes a perdu contre Marseille (3-1), samedi lors de la 12e journée de Ligue 1.
  • Pour Christian Gourcuff, comme pour Alban Lafont, les Nantais ont péché en défense.

Au stade Vélodrome,

Des mines déconfites qui en disent long sur la contre-performance du FC Nantes. Les Canaris ont été largement dominés par l'Olympique de Marseille, samedi, pour la 12e journée de Ligue 1. Et les Nantais peuvent s’en vouloir tant ils n’ont pas existé dans les débats. « Il n’y a pas eu de match, on a été plombé par le premier but, on a mis l’OM dans les meilleures dispositions », regrette Christian Gourcuff.

Et c’est en défense que le bât blesse, à l’image du deuxième but de l’OM sur lequel toute la défense nantaise a été prise de vitesse sur une touche d’Hiroki Sakaï qui a parfaitement lancé Michaël Cuisance avant qu’il ne centre en retrait pour le but de Dimitri Payet (35e). « Autant mercredi [match nul contre Lens 1-1] c'était plutôt le jeu offensif qui posait problème, autant là, c’est sur le plan défensif, et c’est encore plus embêtant », concède le coach Nantais.

« C’est de notre faute »

« On a laissé l’OM prendre confiance, et ils ont des arguments. C’est de notre faute, on n’a pas été cohérent dans nos déplacements, le bloc était éclaté. Ce sont des problèmes tactiques basiques qui sont liés au manque de mobilité, d’implication, à la passivité, on doit retrouver de la cohérence », espère Christian Gourcuff.

Et ce n’est pas le pauvre Alban Lafont qui dira le contraire. Le portier canari a été héroïque pendant toute la première mi-temps qui aurait pu se solder sur un score plus large de l’aveu même de son coach. « Ce n’est vraiment pas évident d’un point de vue personnel de prendre 3 buts. Mais vu la physionomie du match, on ne méritait pas mieux », s’est-il montré un peu désabusé.

« Pas espérer mieux que de jouer le maintien »

Et lui aussi, cible les lacunes défensives. « C’est un manque de concentration, d’agressivité. Bien défendre, ce n’est pas seulement la défense c’est toute l’équipe. C’est un esprit de groupe. On ne joue pas les matchs en entier, on joue des parties de match et ce n’est pas comme ça qu’on peut gagner. C’est sûrement aussi une question de mental, d’état d’esprit », concède le gardien.

Au point de se sentir seul ? « Non pas à ce point-là, mais Marseille a eu beaucoup d’occasions ce qui prouve qu’on n’a pas été bons tout simplement. Franchement, personnellement, je suis très déçu cet après-midi », regrette Alban Lafont dont le visage trahissait cette grande déception. Le FC Nantes devra rebondir dès le week-end prochain avec la réception du dernier, Strasbourg. « Pour le moment on ne peut pas espérer mieux que de jouer le maintien, il ne faut pas se voir trop beau », prévient-il. A commencer par un bon repos après trois matchs en six jours.