Losc : Marc Ingla n'est pas parti pour rester à son poste de directeur général

FOOTBALL Le directeur général du club nordiste depuis janvier 2017, paie sa relation conflictuelle avec Luis Campos, le conseiller spécial du président Gérard Lopez

Francois Launay

— 

Gérard Lopez (à gauche) et Marc Ingla (à droite) dans les tribunes du Parc des Princes.
Gérard Lopez (à gauche) et Marc Ingla (à droite) dans les tribunes du Parc des Princes. — FRANCK FIFE / AFP

Si tout va bien sur le terrain à Lille, deuxième de Ligue 1, les choses sont beaucoup plus compliquées en coulisses. Comme l’a révélé RMC jeudi, Marc Ingla, directeur général du club depuis janvier 2017, a présenté sa démission du Losc il y a quelques semaines au président Gérard Lopez. Ce dernier l’a accepté tout en demandant à son DG de faire la transition, le temps de lui trouver un successeur.

Depuis cet été, Ingla est conflit ouvert avec Luis Campos, conseiller spécial du président et responsable du recrutement lillois. Ce dernier n’a plus mis les pieds au club depuis le 20 août date à laquelle la prolongation de contrat de Loïc Rémy a échoué au dernier moment. Une issue dont Campos juge responsable Ingla. L’absence au quotidien du Portugais depuis trois mois commence d'ailleurs à lasser Christophe Galtier qui s’en est ouvert jeudi dans une longue interview à L'Equipe.

Un départ pas encore acté mais imminent

« Son absence rajoute une charge de travail dont je n’ai pas besoin au quotidien, se plaint l’entraîneur lillois. Luis est celui qui était en relation permanente avec les joueurs et leur entourage car c’est lui qui était allé les chercher. Dans la stratégie, dans la construction des équipes, il était là. »

En attendant un successeur qui ne pourra se faire qu’avec l’accord du conseil d’administration du club, Marc Ingla, de moins en moins présent à Luchin, reste en poste. Mais son départ est imminent.