Porto-Marseille : L’OM « ne veut pas battre le record » de défaites consécutives en C1

FOOTBALL Les Olympiens restent sur une série de 11 défaites consécutives avant leur déplacement au Portugal

J.L. avec AFP

— 

AVB et Florian Thauvin à l'entraînement avant Porto.
AVB et Florian Thauvin à l'entraînement avant Porto. — Christophe SIMON / AFP

André Villas-Boas a de la chance. Il revient dans a ville natale, les journalistes se précipitent sur le filon, et cela lui fait oublier ses malheurs du moment. « J’ai lu les articles qui étaient fascinants et qui m’ont fait revivre les moments vécus ici. Après, c’est ce que chacun ressent pour sa ville de naissance. J’y ai passé ma jeunesse, j’y ai ma famille, il y a mon club de cœur. C’est comme retourner à Marseille pour un Marseillais, ce sont deux villes qui ont du charisme. C’est viscéral, comme attachement ».

Fort bien. Mais revenons à nos moutons. Déjà largué dans la course à la qualif, l’OM joue tout de même un peu plus que pour du beurre à Porto. Il en va en effet de son honneur, puisque le dauphin du PSG l’an passé, reste sur une série hallucinante de 11 défaites de rang en Ligue des champions, et que le record absolu d’Anderlecht, 12 revers d’affilée, se rapproche dangereusement.

« Il faut pousser les joueurs pour donner un peu plus. Si cela ne nous permet pas de prendre des points dans cette compétition, il faut faire mieux, a reconnu AVB en conférence de presse. On ne veut pas battre ce record négatif. Mais pour participer à ces records, en tout cas, il faut être là. Si on est là, c’est parce qu’on a fini deuxièmes la saison dernière. Mais c’est un groupe qui apprend, avec beaucoup de joueurs qui découvrent la compétition ». Une excuse qui commence à sentir le réchauffé.