FC Nantes-PSG : C’était Halloween… Une soirée horrible pour Simon et Bamba…

FOOTBALL Les Canaris, qui auraient dû mener sans la maladresse de Simon à la pause, ont fini par exploser en seconde période (0-3) face à Paris. Bamba a lui manqué un penalty à 0-2

David Phelippeau

— 

Le Parisien Colin Dagba face au Nantais Fabio, samedi 31 octobre.
Le Parisien Colin Dagba face au Nantais Fabio, samedi 31 octobre. — David Vincent/AP/SIPA
  • Le FC Nantes s’est incliné lourdement (0-3) contre le PSG, samedi soir, à la Beaujoire.
  • Moses Simon a eu la balle du 1-0 à la 16e minute, mais comme depuis le début de la saison, il a manqué de justesse devant le but.
  • Kader Bamba, décevant, a lui manqué un penalty, un exercice habituellement réservé à… Louza.

Au stade de la Beaujoire

Il est coutumier de ce genre de loupés depuis le début de la saison. A Monaco, déjà sur une offrande de Kolo Muani, Moses Simon s’était montré maladroit. Samedi soir, à la 16e minute de jeu, même passeur et même erreur technique à deux mètres de la ligne de but parisienne. Le Nigérian aurait dû ouvrir le score et on aurait été curieux de voir comment le PSG, qui s’est finalement imposé au petit trot (0-3), aurait réagi… Encore une fois, Simon, buteur à une seule reprise cette saison, a failli. Neuf minutes plus tard, comme si la soirée n’était pas assez maudite pour lui, il a ressenti une pointe et a dû laisser sa place à Kader Bamba.

Christian Gourcuff l’avait pointé du doigt à Monaco (défaite 2-1 mi-septembre) – « Je dirais que Moses Simon, qui était notre atout majeur, n’était pas là aujourd’hui. Ce n’était pas le vrai Simon. » –, cette fois-ci, il a préféré l’épargner. « Je ne vais pas entrer dans les détails individuels… », a-t-il botté en touche en nous regardant en souriant comme pour mieux nous faire comprendre que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. « On essaie de lui parler, a expliqué à propos du Nigérian, Mehdi Abeid, reconverti défenseur central face à Paris. On sait ce qu’il peut nous apporter, on connaît sa qualité, mais on ne lui reprochera jamais de louper une occasion. On sait qu’il est dans une passe moins bien. » Et le tunnel semble interminable pour un joueur acheté 5 millions d’euros cet été. C’est d’autant plus dommage qu’on serait curieux de voir Kolo Muani, encore très à son avantage devant, avec le Moses Simon de la saison dernière, celui qui faisait frissonner de nombreuses défenses de L1 (5 buts et 5 passes décisives).

Mais pourquoi Louza n’a pas frappé le penalty ?

Kader Bamba, qui a remplacé Moses Simon, n’a pas signé une grande performance non plus. Pire, il a manqué le penalty de la 70e, celui qui aurait pu permettre aux Canaris de revenir à 1-2. Pourquoi Imran Louza n’a-t-il pas tiré ce penalty alors qu’il en a déjà marqué deux depuis le début de la saison ? Kader Bamba a-t-il voulu marquer à tout prix pour honorer la mémoire de Jeremy Wisten, ce jeune joueur de Manchester City retrouvé mort après avoir appris qu’il n’était pas conservé par le club, et à qui il avait rendu un vibrant hommage sur les réseaux sociaux ?

« Non, je ne vous explique pas », nous a encore renvoyé dans nos cordes le coach nantais Christian Gourcuff, quand on l’a interrogé sur ce changement soudain de tireur. Une réponse surtout pour s’épargner une polémique, dont le FCN, bloqué à huit points, veut bien se passer après cette quatrième défaite de la saison qui a excédé le président Kita et son fils, Franck.