Stade Toulousain : Des jeunes et un « revenant »… Qui va profiter de l’absence des internationaux retenus par le XV de France ?

RUGBY Jusqu’à début décembre, le Stade Toulousain va être privé de nombreux internationaux retenus par le XV de France

Nicolas Stival

— 

L'ouvreur sud-africain Tristan Tedder revient de prêt de Béziers.
L'ouvreur sud-africain Tristan Tedder revient de prêt de Béziers. — Pascal Guyot / AFP
  • Samedi, au moins sept internationaux et près d’une dizaine de blessés manqueront à l’appel côté toulousain pour la réception de Lyon, en Top 14, alors que le XV de France doit recevoir le pays de Galles.
  • Le leader du championnat sera privé de plusieurs Bleus jusqu’à début décembre.
  • De nombreux jeunes joueurs seront sollicités. Prêté à Béziers (Pro D2), le Sud-Africain Tristan Tedder a été rappelé pour quelques semaines.

Voilà, nous y sommes. Le long tunnel international commence ce week-end avec six matchs des Bleus entre samedi et le 6 décembre. Même, si au bout d’un long bras de fer, les têtes pensantes du rugby français sont tombées d’accord pour limiter le nombre de rencontres à trois par joueur, le Stade Toulousain se retrouve particulièrement impacté pour les six prochaines journées de Top 14.

Au moment d’accueillir Lyon samedi, le leader du championnat est privé de six joueurs qui disputeront France-Galles quelques heures plus tard (Baille, J. Marchand, Cros, Dupont, Ntamack titulaires, Ramos sur le banc), ainsi de Peato Mauvaka (réserviste). Quant au huitième larron Selevasio Tolofua, libéré par Fabien Galthié, il est blessé donc indisponible ce week-end pour Ugo Mola, déjà confronté à une cascade de forfaits (Médard, Huget, Tauzin, Bonneval derrière ; Elstadt, Rory Arnold et Castets devant).

Outre le retour (à l'aile) de l'habituel centre Pierre Fouyssac, après plusieurs mois à l'infirmerie, le manager stadiste devrait lancer la classe biberon. « Cette semaine, de jeunes joueurs ont été plus intégrés au groupe », explique-t-il, avant de lâcher quelques noms : Dimitri Delibes, Nelson Epée et Romain Riguet chez les trois-quarts ; Joshua Brennan (fils de Trevor), Yannick Youyoutte, Paul Mallez et Guillaume Cramont chez les avants.

Des jeunes « pas encore tout à fait prêts »

« Ils vont forcément avoir du temps de jeu dans les semaines à venir, reprend Mola. Il y a des garçons qui vont être sur la feuille de match ce week-end qui à mon sens ne sont pas encore tout à fait prêts, pas sur le plan du rugby, mais sur le plan physique. » En l’absence de Julien Marchand et Peato Mauvaka, le talonneur Cramont épaulera Guillaume Marchand dès samedi contre le LOU. Le 2e ou 3e ligne Youyoutte débutera aussi comme remplaçant.

A leurs côtés, les ailiers Matthis Lebel (« un futur international » dixit Mola) et Maxime Marty, le demi de mêlée Théo Idjellidaine ainsi que le deuxième ligne Emmanuel Meafou, pas forcément plus âgés mais déjà vus au plus haut niveau, font presque figure de joueurs d’expérience…

Le cas Tedder

Tout comme l’ouvreur ou arrière Tristan Tedder, prêté cette saison à Béziers (Pro D2), et de retour pour une durée à définir. Le Sud-Africain de 24 ans commencera sur le banc contre Lyon. « Le deal, c’était qu’il puisse revenir avec nous pour les périodes internationales pour continuer à grandir. En fonction de ce qu’il se passera avec les uns et les autres, Tristan aura l’occasion de continuer l’aventure avec nous. On sait tous que c’est un garçon talentueux mais quand il y a Romain [Ntamack], Thomas [Ramos], Cheslin [Kolbe], il n’a pas l’exposition qu’il mérite. »

Il va falloir s’habituer à tous ces noms, car le groupe toulousain promet d’être très élargi cette saison. Le Tournoi des VI Nations en février et mars offrira ainsi deux nouveaux doublons avec le Top 14.