Coronavirus: Leipzig, premier club allemand à envisager le retour du public au stade

FOOTBALL Les autorités sanitaires locales ont donné leur accord pour une jauge de 20.000 spectateurs en septembre

N.C. avec AFP

— 

Les joueurs du RB Leipzig pourront à nouveau jouer devant leurs supporters en septembre 2020.
Les joueurs du RB Leipzig pourront à nouveau jouer devant leurs supporters en septembre 2020. — Alexander Hassenstein/AP/SIPA

Le RB Leipzig a reçu jeudi l’aval des autorités sanitaires locales allemandes pour un retour partiel du public dans son stade lors de la reprise du championnat en septembre mais avec un strict protocole sanitaire. Premier club de Bundesliga à obtenir ce feu vert, il envisage de remplir son enceinte à la moitié de sa capacité, soit 20.000 places, a affirmé la ville à l’agence allemande SID.

« Le RB Leipzig a présenté un concept d’hygiène qui est solide et approprié de l’avis du ministère (local) de la Santé pour réduire de manière significative le risque des infections (…) Pour cette raison, le service de santé publique a confirmé le concept d’hygiène de RB Leipzig », a expliqué la ville.

Pas de vente de nourriture

En plus d’une jauge maximale de 50 % de spectateurs, ces derniers, qui auront un billet personnalisé, devront obligatoirement porter un masque en tribune et les sièges adjacents seront libres, sauf pour des personnes d’un même foyer. La vente de nourriture sera proscrite mais pas celle de boissons, selon Bild. Dans l’idéal, le trajet jusqu’au stade ne devrait pas être effectué par les transports publics. Tout cela ne sera toutefois permis qu’à condition que l’épidémie de coronavirus poursuive sa décrue.

Selon Bild, le Bayern Munich, le Borussia Dortmund et le FC Cologne ont également proposé des projets en ce sens à leurs autorités locales respectives, décisionnaires sur les questions sanitaires, fédéralisme oblige. Dortmund ambitionne ainsi d’atteindre une jauge d’un tiers de ses capacités, soit tout de même 28.000 spectateurs.

La Ligue ne promet rien

« Si vous rêvez de stades pleins, vous pouvez continuer de rêver un peu plus », a déclaré mardi le patron du BVB, Hans-Joachim Watzke, se montrant néanmoins optimiste sur un retour de « certains » fans. Il s’agirait en priorité des détenteurs d’une carte annuelle. La Ligue allemande de football (DFL), qui s’est réunie jeudi pour parler de ce sujet, s’est jusqu’ici abstenue de donner son avis.

La Bundesliga avait été mi-mai le premier grand championnat européen à redémarrer ses rencontres, toutes à huis clos, après plus de deux mois d’interruption. Elle s’est terminée le week-end dernier par le 8e sacre consécutif du Bayern.

Ailleurs en Europe, le Danemark figure parmi les premiers championnats à permettre un retour des supporteurs : à Copenhague, ils pourront être jusqu’à 10.500 à soutenir leur équipe à Parken, le plus grand stade du pays qui peut accueillir 38.000 spectateurs. Mais mercredi soir, la finale de la Coupe a dû être interrompue près d’un quart d’heure pour cause de supporters rebelles refusant de respecter les règles de distanciation sociale imposées à l’intérieur du stade.

En France, le gouvernement a récemment autorisé à partir du 11 juillet jusqu’à 5.000 spectateurs maximum à assister à des rencontres. Cependant, aucune décision officielle n’a encore été donnée pour savoir si du public pourrait assister aux deux finales de la Coupe nationale prévues fin juillet.