Coronavirus: Le staff du XV de France réduit son salaire de 10% pendant un an

RUGBY La Fédération française, comme ses homologues partout dans le monde, prend des mesures pour limiter les pertes liées à la pandémie

N.C. avec AFP

— 

Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié, lors du match Ecosse-France le 8 mars 2020.
Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié, lors du match Ecosse-France le 8 mars 2020. — Scott Heppell/AP/SIPA

Des encadrants de l'équipe de France de rugby vont voir leur salaire réduit de 10 % pendant un an afin d'« accompagner l’effort fait par la FFR pour soutenir les clubs », a affirmé le sélectionneur Fabien Galthié mercredi dans un entretien au journal L'Equipe. La baisse ne concernera que les membres du staff qui « dépassent un certain plafond (salarial) », a-t-il précisé.

Fragilisé par l’arrêt des compétitions forcé par la pandémie de Covid-19, le monde du rugby connaît des difficultés économiques, qui ont poussé plusieurs fédérations et clubs à négocier des baisses de salaires avec leurs effectifs.

60 % de baisse moyenne pour l’ensemble des joueurs australiens

En France, les effectifs de plusieurs clubs de Top 14, comme Toulouse, Toulon et Castres, y ont consenti, tandis que la Fédération française a annoncé une aide de 35 millions d’euros pour les clubs amateurs.

Dans d’autres pays, les baisses de salaires ont été conséquentes : 60 % en moyenne pour l’ensemble des joueurs professionnels en Australie et 25 % au Pays de Galles. Du côté des équipes nationales, les All Blacks ont réduit leurs salaires de 50 % et les Fidjiens de 40 %.