Stade Rennais : L’arrivée de Florian Maurice peut-elle faire de Rennes un grand club ?

FOOTBALL Le responsable du recrutement de l’Olympique Lyonnais va être nommé directeur sportif du club breton

Camille Allain

— 

Florian Maurice, ici avec Nabil Fékir en 2018, va quitter l'OL pour le Stade Rennais.
Florian Maurice, ici avec Nabil Fékir en 2018, va quitter l'OL pour le Stade Rennais. — R.Lafabregue / AFP
  • Le responsable de la cellule de recrutement de l’OL est attendu au Stade Rennais où il sera nommé directeur sportif.
  • Dans l’ombre de Juninho à Lyon, l’ancien attaquant a surpris en quittant sa ville natale.
  • Ceux qui le connaissent louent ses qualités de travailleur et son réseau. Et pensent qu’il peut aider Rennes à rêver plus grand.

Un jeune entraîneur talentueux. Un nouveau président plein d’ambition. Un effectif prometteur. Et un actionnaire milliardaire. Admettez que le nouveau CV du Stade Rennais a de la gueule. Ajoutez-y un directeur sportif de classe européenne et vous obtiendrez le nouveau statut du dernier vainqueur de la Coupe de France. En quelques années, le gentil loser de la Ligue 1 a changé d’envergure, ce n’est plus un secret. L’arrivée imminente de Florian Maurice dans l’organigramme rennais le confirme. Alors qu’il avait la main sur le recrutement de l’ Olympique Lyonnais, l’ancien attaquant français était dans l’ombre de Juninho depuis le retour du Brésilien au club. Il aurait décidé de quitter son club de cœur pour rejoindre la Bretagne. Un choix qui peut surprendre mais qui confirme les ambitions de Florian Maurice. Autant que celles du Stade Rennais.

Réputé comme un travailleur acharné, le futur bras droit du nouveau président Nicolas Holveck​ peut-il permettre à l’actuel troisième de Ligue 1 de s’installer durablement parmi les plus gros clubs français ? Ceux qui le connaissent bien pensent que oui. « C’est une personne extraordinaire que vous récupérez. Lyon perd vraiment quelqu’un », lance Gérard Bonneau. L’ancien responsable de l’académie de l’OL ne tarit pas d’éloge sur celui qu’il a vu débarquer comme minot au centre de formation. « On a oublié qu’avant d’être un bon recruteur, c’était un excellent joueur. C’est un passionné de foot mais surtout quelqu’un de très humble. Il a du caractère, il est déterminé. Il avait l’étoffe d’un grand joueur et il a l’étoffe pour être un grand homme du football », assure celui qui officie aujourd’hui au Servette Genève. En 1998, Aimé Jacquet en avait fait son numéro 9 chez les Bleus, avant de finalement choisir Guivarc’h.

« L’un des meilleurs recruteurs français »

Associé à Julien Stéphan, Florian Maurice pourrait rapidement imposer sa patte sur le recrutement et faire profiter Rennes de son énorme réseau. « C’est quelqu’un qui bouge beaucoup, qui ne s’arrête jamais », enchaîne Gérard Bonneau. « A mes yeux, c’est l’un des meilleurs recruteurs français. Il est très honnête, intègre et travailleur. S’il vient, il formera un triumvirat de haut niveau avec Julien Stéphan et Nicolas Holveck », estime l’agent sportif Laurent Schmitt.

L’arrivée de l’ancien attaquant viendrait surtout combler un vide. A Rennes, il n’y a plus de directeur sportif depuis 2013 et le départ de Pierre Dreossi. « Dans l’organigramme, ça me plaît bien, ça clarifie les prises de décision, estime Fabrice Pinel, fondateur du très documenté Rouge Mémoire, c’est comme ça que fonctionnent les grands clubs ». Un statut auquel semble prétendre le club de François Pinault, qui n’a pas hésité à remercier Olivier Létang alors que son équipe était sur le podium de la Ligue 1. « Ben Arfa et Nzonzi, on ne les aurait jamais eus sans lui. L’arrivée de Florian Maurice s’inscrit dans cette logique ».

« Ça va être un directeur sportif de très très haut niveau »

S’il a accepté de quitter sa ville natale pour traverser la France, c’est qu’il y a « trouvé un projet d’envergure », selon son ami Gérard Bonneau. « Il fallait oser l’aborder et Rennes l’a fait avec un vrai projet. Ça va être un directeur sportif de très très haut niveau », promet-il. « Il va apporter son réseau, son expérience. Rennes est un club qui a envie de grandir. Il a besoin d’un homme comme Florian Maurice, qui sort fort de nombreuses années au sein d’un grand club », estime Jean-Marc Chanelet, ancien Lyonnais et récemment débarqué de la cellule de recrutement du FC Nantes.

Marié et père de trois enfants, Florian Maurice n’a toujours pas été officialisé par le Stade Rennais, probablement en raison de la délicate période de confinement. L’Olympique Lyonnais n’a pas non plus communiqué sur son départ mais s’active déjà pour le remplacer. En Bretagne, on a déjà hâte de le voir débarquer.