Coronavirus : Comment l'OGC Nice maintient le lien avec ses supporters malgré le confinement

FOOTBALL Les équipes médias et de communication ont dû trouver des parades pour contenter les fans privés de stade

J.H. avec AFP

— 

Top 100 des plus beaux buts de l'OGC Nice depuis la remontée
Top 100 des plus beaux buts de l'OGC Nice depuis la remontée — OGC Nice Médias
  • Le dernier match de l’OGC Nice date du 7 mars lorsque les Aiglons avaient battu Monaco par 2 buts à 1 lors du derby à domicile.
  • En réaction au confinement, les services « médias » et « communication » ont modifié leur stratégie autour de trois axes : la passion, le jeu et l’information.
  • Une question reste en suspens : est-ce que le championnat reprendra cette saison ?

Pas de nouveaux matchs, pas d’entraînements, pas de buts inédits… Suspension de la Ligue 1 oblige, les responsables du digital et les « community managers » des clubs de football professionnels redoublent d’imagination pour garder le lien avec les supporters durant le confinement.

Vibrer à nouveau grâce aux vidéos

À l'OGC Nice, Laurent Oreggia, directeur des médias du club, et son équipe ont décidé d'« entretenir la passion avec des contenus plaisirs ». « On a commencé par une série de grands formats sur les rencontres les plus mémorables de ces vingt dernières années. Pendant une vingtaine de minutes, tout le monde replonge au stade pour revivre les émotions de l’époque », explique l’Azuréen.

C’est ainsi qu’est diffusé le match Nice-Saint-Etienne du 7 mai 2016, ère durant laquelle Hatem Ben Arfa dansait balle au pied sur la pelouse du Gym. « Ce match, c’était l’aboutissement d’une saison qui marquait la qualification du club en coupe d'Europe. C’est aussi la plus grande affluence observée à l’Allianz Riviera de sa jeune histoire », précise Laurent Oreggia.

Toujours « pour (se) faire plaisir », la rédaction « médias » de l’OGC Nice a lancé la diffusion de son Top 100 des plus beaux buts depuis la remontée du club dans l’élite.

En parallèle, l’opération #MonPlusBeauButDuGym permet aux supporters de voter chaque jour pour leur but préféré entre quatre propositions, pour arriver finalement à un Top 16.

Penser aussi aux supporters les plus jeunes

Pour satisfaire les enfants, l’OGC Nice offre l’inscription au Mèfi club, son groupe de supporters de moins de douze ans, jusqu’à fin juin. Chaque semaine, un concours y est lancé. Dessiner leur Kasper (Dolberg), chanter l’hymne Nissa la Bella ou refaire la causerie d’avant-match de Patrick Vieira… Tels sont les challenges proposés. Durant les vacances scolaires, un cahier d'activités est également à télécharger.

Pour les ados et les plus grands, le club organise  son tournoi d'e-sport « MonGymMaFamille » sur FIFA 20 sur PS4. Un événement qui rencontre un grand succès auprès des gameurs. « Lors de la première session, en deux heures seulement, les inscriptions étaient closes », indique Laurent Oreggia.

Informer sur la mobilisation

Même si elle n’est pas sportive, les médias et la communication du Gym n’oublient pas l’information. « On relaie bien évidemment les bonnes pratiques sanitaires, ainsi que les actions et les initiatives citoyennes du club, détaille Laurent Oreggia. On interroge aussi d’anciens joueurs pour savoir comment ça se passe dans leur pays. »

Le prochain ex-Aiglon est Neal Maupay. Ce dernier a d’ailleurs participé au tournoi Fifa 20 avec le maillot de l’OGC Nice sur le dos et l’a streamé sur sa chaîne Twitch. Un clin d’œil sympa pour redonner du baume au cœur aux supporters qui n’attendent qu’une chose : remettre les pieds au stade.