Nîmes-OM : Optimistes, les fans marseillais n’ont « pas besoin de mettre un cierge à Notre-Dame-de-la-Garde »

FOOTBALL La défaite contre Nantes (1-3) n’a pas déprimé les supporters de l’OM. Avant un déplacement à Nîmes ce vendredi, ils sont plutôt confiants : leur club finira sans doute sur le podium de la Ligue 1 en fin de saison

Jean Saint-Marc

— 

Le Vélodrome était quasiment à guichets fermés, samedi dernier, lors de la défaite contre Nantes.
Le Vélodrome était quasiment à guichets fermés, samedi dernier, lors de la défaite contre Nantes. — G. Julien / AFP
  • L’OM a grillé un joker face à Nantes, samedi, mais garde une bonne avance sur ses concurrents.
    • Comme le coach André Villas-Boas, les supporters restent globalement optimistes pour terminer sur le podium en fin de saison.

La lune de miel entre André Villas-Boas et les supporters de l’OM se poursuit. Et certains se prennent à faire des rêves étoilés. « Il faut rester, André, et mettre une deuxième étoile sur le maillot », a-t-on ainsi entendu lors de l’entraînement ouvert au public, cette semaine, au Vélodrome. « Bon, en réalité, j’ai conscience que ce sera compliqué ne serait-ce que de passer les poules, relativise Patrick, une fois passée l’émotion d’une brève rencontre avec « AVB. » Mais j’espère qu’il fera une campagne en Ligue des champions avec nous, avant de partir ! »

L’OM serait donc assuré d’être qualifié ? A douze journées de la fin du championnat, Marseille, qui affronte Nîmes ce vendredi (20h45), a neuf points d’avance sur Lille, quatrième. « Neuf points, c’est rien : trois matchs perdus, et c’est fini », lance le pessimiste Anthony, qui ne trouve pas le calendrier de l’OM si facile qu’on le prétend : « Nîmes a tout du match piège, on reçoit ensuite Paris, Monaco, on va à Lyon… »

Son voisin de stade, Allel, est plus rassurant, du haut de ses 66 ans :

Il faut relativiser : cette défaite contre Nantes (1-3), c'est un petit coup de fatigue. Je faisais partie du petit groupe qui était monté à Notre-Dame-de-la-Garde en 1993 avant la finale… Cette année, je n’ai pas besoin d’aller mettre un cierge, la qualification pour la Ligue des champions est acquise ! »

Une foi en l’avenir partagée par Vanessa, supportrice de l’OM depuis 15 ans, qui a déménagé de Paris pour Marseille cette année : « On a eu un coup de mou contre Nantes, c’est vrai. Mais je crois à fond en cette équipe, ça va le faire ! »

Selon Villas-Boas, ce n’est pas la « misère »

« Tout peut se passer dans cette Ligue 1, d’ici à la fin de saison », a tout de même rappelé André Villas-Boas, mercredi, en conférence de presse. Mais il a, lui aussi, voulu relativiser la défaite contre Nantes : « J’ai dit aux joueurs : “Après la victoire à Saint-Etienne, nous étions contents d’avoir creusé un écart de 8 et 9 points sur nos poursuivants. Ce n’est pas quand nous revenons à cet écart que nous devons penser que nous sommes dans la misère, dans la tristesse.” »

Clairement, les supporters ne le sont pas : pour un pessimiste croisé ces jours-ci dans les rues de Marseille, on rencontre une douzaine d’optimistes : « Thauvin va faire son retour, Radonjic aussi… Je pense que ce sera bon pour la deuxième place », lance Jennifer, qui avoue qu’après la victoire contre Lille, « on se disait qu’on jouait le titre, qu’on pourrait aller chercher la première place au PSG ». La légendaire modération marseillaise.