La «Bonne-Mère», photographiée ici en 2016, occupe une place spéciale dans le coeur des Marseillais.
La «Bonne-Mère», photographiée ici en 2016, occupe une place spéciale dans le coeur des Marseillais. — Roussel / SIPA

MARSEILLE EN QUESTIONS

Marseille pour les nuls (2/10): Notre-Dame-de-la-Garde fait-elle vraiment des miracles?

Près de 2.500 « ex-votos » remercient Notre-Dame-de-la-Garde pour des miracles obtenus ou des voeux réalisés. A raison ou à tort ?

  • La rédaction marseillaise de 20 Minutes répond, tout au long de cet été 2019, aux grandes questions que les touristes se posent en arrivant à Marseille.
  • L’Eglise catholique ne reconnaît pas de miracles officiels réalisés par Notre-Dame-de-la-Garde.
  • Les chrétiens estiment toutefois que la « Bonne Mère » réalise de nombreux miracles au quotidien.

Ils cherchent l’ombre et la « Bonne Mère », s’entassent par centaines dans le petit train sur le Vieux-Port et se posent des dizaines de questions. Chaque année, sept millions de touristes visitent Marseille, selon un comptage, optimiste, de la mairie. Tout au long de cet été 2019, la rédaction marseillaise leur simplifie la vie, en répondant à quelques interrogations, majeures ou anecdotiques. Ce vendredi, notre interrogation est mystique : Notre-Dame-de-la-Garde fait-elle des miracles ?

Ils étaient tous là. Les prêtres, les évêques, les généraux et les tabors marocains avec leur étonnante mascotte : un mouton noir enrubanné. Tous assistaient, en ce mardi 29 août 1944, à une messe d’action de grâce pour célébrer la libération de Notre-Dame-de-la-Garde – et donc celle de Marseille. Au premier rang, le général de Monsabert : il a dirigé ce sanglant assaut qui a coûté la vie à 20 soldats français.

Avant de partir, il a regardé une dernière fois la rade, puis s’est retourné vers la statue de la « Bonne Mère ». « C’est elle qui a tout fait, aurait-il soupiré. De nous-mêmes, nous n’aurions jamais pu, en si peu de temps, vaincre la résistance ennemie. » S’agit-il de l’un des nombreux miracles réalisés par Notre-Dame-de-la-Garde ? C’est ce que pensent de nombreux catholiques… Mais pas si vite.

« Il n’y a, à ma connaissance, aucun miracle reconnu, authentifié par l’Eglise catholique, précise le père Olivier Spinosa, recteur de la basilique. Mais dans la vie des gens, nombreux sont ceux qui se sentent protégés, remis sur pied, renouvelés de l’intérieur… On peut parler de miracle ! »

Choléra et naufrages évités

Il cite l’exemple de ces fidèles qui viennent régulièrement remercier la « Bonne Mère » d’avoir épargné leur maison d’un incendie qui dévastait le voisinage. Cette personne qui a survécu à une crise cardiaque. Ou cette femme dont la maladie dégénérative s’est subitement (et mystérieusement) arrêtée.

« Merci pour les yeux de ma Maman. Noël 1949. » Voilà, en effet, un des nombreux « ex-votos » que l’on peut observer dans la basilique. Il y en a près de 2.500 au total, du plus sobre (« reconnaissance pour vœux exaucés ») aux plus détaillés (« reconnaissance à ND (sic) qui nous a préservés du choléra », « reconnaissance pour le sauvetage du pétrolier Vendée, le 22 avril 1940 »).

Pour le père Olivier Spinosa, « un miracle n’est pas forcément une guérison spectaculaire et inexpliquée. » Pour lui, Notre-Dame-de-la-Garde fait chaque jour des dizaines de miracles : « un miracle, c’est continuer à vivre malgré l’épreuve, c’est se dire qu’on est jamais seul ! Un miracle, c’est un peu plus de vie ! »

Miracles footballistiques ?

« L’Eglise n’a jamais reconnu de miracle officiel mais elle tolère les "ex-votos", qui ne reflètent que la foi des fidèles. Eux, estiment que des faits exceptionnels se sont produits avec l’intercession de Notre-Dame, ce qui est éminemment respectable », poursuit l’historien Régis Bertrand, professeur à l’université Aix-Marseille et auteur d’un livre sur la basilique*.

Et un titre de champion d’Europe, est-ce un miracle ? La légende raconte que plusieurs des ex-votos remercient la Vierge Marie pour des victoires de l’OM et notamment pour la Ligue des champions remportée en 1993. Olivier Spinosa n’a jamais vu ce motif sur les murs (chargés) de la basilique. Mais ce qui est sûr, c’est qu’un message avait été laissé dans le livre d’or par le président après la remontée en Division 1 en 1984. Notre-Dame permettrait donc de quitter le purgatoire du foot ?

* Notre-Dame de la Garde, le Guide a été publié en 2018 aux éditions Mémoires Millénaires.