Mort de Kobe Bryant : « Il était mon mentor, mon ami », lâche Novak Djokovic au bord des larmes

TENNIS Le Serbe a réagi à la mort du joueur des Lakers après sa victoire contre Raonic en quarts de finale de l’Open d’Australie mardi

N.C. avec AFP

— 

Novak Djokovic évoque avec émotion la disparition de Kobe Bryant, après sa victoire contre Raonic en quarts de finale de l'Open d'Australie.
Novak Djokovic évoque avec émotion la disparition de Kobe Bryant, après sa victoire contre Raonic en quarts de finale de l'Open d'Australie. — Lee Jin-man/AP/SIPA

« Il était mon mentor. » En pleurs, Novak Djokovic a rendu hommage à Kobe Bryant, le légendaire joueur de basket décédé dans un accident d’hélicoptère, mardi sur le court de la Rod Laver Arena où il venait d’assurer sa qualification pour les demi-finales de l'Open d'Australie.

« Il était l’un des meilleurs athlètes de tous les temps. Il m’a inspiré moi et beaucoup d’autres personnes dans le monde », a déclaré Djokovic qui arborait sur sa veste de survêtement les initiales K et B, ainsi que les numéros 8 et 24 qu’avaient portés Bryant chez les Lakers, et un petit cœur rose.

« J’ai eu la chance d’avoir une relation personnelle avec lui ces dix dernières années. Lorsque j’avais besoin d’un conseil ou de soutien, il était là pour moi », a poursuivi le Djoker. « Il était mon mentor, mon ami et mon cœur s’est brisé en apprenant ce qui lui était arrivé, à lui et à sa fille », a conclu le Serbe avant de s’interrompre, étouffé par l’émotion.

Vendredi dernier, deux jours avant l'accident d'hélicoptère ayant coûté la vie à neuf personnes, Djoko avait expliqué lors d’une interview télévisée que Bryant l’avait beaucoup aidé à revenir alors qu’il était dans le doute à la suite à sa blessure au coude, en 2017. « Ça a été une période difficile, mentalement et émotionnellement. Il fallait gérer tout ça, la chute au classement, le travail pour remonter. Kobe a été une des personnes vraiment présentes pour moi », avait-il raconté.