NBA : Les Celtics collent une vilaine correction aux Lakers pour le Martin Luther King Day

BASKET La franchise de Los Angeles n'a pas existé face à des C's survoltés

A.L.G. avec AFP
— 
Jaylen Brown et les C's ont écrasé la bande à Lebron James au TD Garden.
Jaylen Brown et les C's ont écrasé la bande à Lebron James au TD Garden. — Maddie Meyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Une différence de -32 dans les dents, ça faisait longtemps que les Lakers ne s’étaient pas vus infliger une telle rouste. Dans la nuit de lundi à mardi, la bande à LeBron James s’est fait corriger sur le parquet du TD Garden de Boston.

Au début du 3e quart-temps, alors que son équipe menait déjà de vingt points, Jaylen Brown s’est élevé pour dunker à deux mains sur LeBron James. Cette image symbolise à elle seule l’écrasante victoire des Celtics sur Los Angeles (139-107).

Le retour de Davis n’a pas suffi

Le choc du « Martin Luther King Day », qui opposait les deux franchises les plus titrées de l’histoire (17 pour les C’s, 16 pour L.A.), a fait long feu malgré un départ canon des Lakers (13-3). Boston est alors monté en intensité, faisant preuve d’un engagement physique total, sans que les Californiens n’aient les armes pour répondre.

James a bien tenté (15 pts, 13 passes, 7 rebonds) mais a été trop seul. Anthony Davis, de retour sa blessure au bassin, n’était peut-être pas prêt (9 pts, 4 rebonds) et manquait de rythme en tout cas. En face, Jayson Tatum a brillé (27 pts) et les 13 Celtics entrés en jeu ont marqué. Une victoire collective à 55,9 % de réussite aux tirs qui leur permet de rester quatrième à l’Est. Malgré cette deuxième défaite en trois rencontres, les Lakers demeurent leaders à l’Ouest.