Ligue Europa : Le RC Strasbourg sombre à Francfort et s’arrête là

FOOTBALL L’aventure européenne du RC Strasbourg s’est arrêtée à Francfort jeudi. Battus 3-0 après un match épique, les Alsaciens ne disputeront pas la phase de poules de la Ligue Europa

Thibaut Gagnepain
— 
Francfort-Strasbourg
Francfort-Strasbourg — Daniel ROLAND / AFP
  • Le RC Strasbourg s'est incliné 3-0 à Francfort jeudi et est éliminé de la Ligue Europa avant la phase de poules.
  • Le match a été particulier, dans les tribunes et sur le terrain.
  • Deux joueurs ont été exclus.

Le résultat du match aller (1-0) avait permis aux Strasbourgeois de rêver. Malheureusement, c'est un cauchemar qu'a vécu le Racing en Allemagne. L'aventure européenne s'est arrêtée à Francfort ce jeudi soir. Battus 3-0 après unmatch épique, les Alsaciens ne disputeront pas la phase de poules de la Ligue Europa.

Tombés en sombrant

Ils avaient pourtant un petit but d’avance après le match aller à la Meinau… Les Strasbourgeois n’en ont pas profité bien longtemps. Les Alsaciens ont sombré dès les premières minutes, acculés devant leur but et incapables de construire la moindre action, jeudi à Francfort. Comme si leurs pieds tremblaient de peur… Le premier but allemand est venu punir cette inhibition coupable. De la pire des manières puisque c’est Mitrovic qui a battu son propre gardien sur un centre de Rebic (1-0, 26e). L’exclusion avant la pause (43e) de ce même Rebic, pour un pied en avant sur Sels, aurait pu tout changer. Sauf que le Racing est encore revenu du vestiaire la peur au ventre et a craqué deux nouvelles fois, devant Kostic (60e) et Da Costa (67e). Il a donné, jeudi soir, le sentiment de subir plus que de vivre l’événement.

Du grand n’importe quoi

Un stade de 50.000 places plein à craquer, des drapeaux, des chants étourdissants… La fête s’annonçait belle à la Commerzbank Arena de Francfort. Elle l’a été un temps, pour ce qui ressemble à l’une des plus belles ambiances d’Europe. Jusqu’à l’exclusion de Rebic (43e). Le public allemand, harangué par les joueurs de l’Eintracht, a conspué la décision arbitrale et le climat est devenu délétère. Le retour au vestiaire a même viré au grand n’importe quoi quand Sels a été bousculé par des membres du staff adverse. Et que dire des divers projectiles reçus par Liénard au moment de tirer un corner (53e) ? A 2-0, les supporters de Francfort sont soudainement redevenus à de meilleurs sentiments.

Liénard a craqué

Il avait des étoiles dans les yeux rien que de parler de cette Coupe d’Europe… Arrivé sur le tard dans le monde pro, Dimitri Liénard vivait un rêve éveillé avec cette campagne de qualification à la Ligue Europa. Elle s’est terminée brutalement pour le milieu de terrain. La faute à un mauvais réflexe. Victime d’un violent tacle de Kohr (54e), le natif de Belfort a repoussé son adversaire des poings alors qu’il était au sol. Quelques secondes plus tard, il était exclu et quittait le terrain en boitillant.