Copa America: «Plus de respect», «erreurs en sa faveur avec le Barça»… Les Brésiliens recadrent Messi sur l'arbitrage

FOOTBALL Le Brésil a remporté la Copa América dimanche soir en battant le Pérou

A.H.
— 
Les trolls brésiliens sont de sortie.
Les trolls brésiliens sont de sortie. — Victor R. Caivano/AP/SIPA

Ils étaient restés plutôt mesurés après la demi-finale contre l’Argentine. Mais ils ne se sont pas fait prier après la victoire face au Pérou en finale de la Copa América, dimanche soir (3-1). Les Brésiliens ont recadré Lionel Messi, qui s’était déjà emporté après la demie : « Ils [les arbitres] se sont fatigués pour siffler des penaltys discutables. Et aujourd’hui, ils n’ont même pas été voir la VAR [après des fautes sur Agüero]. C’est incroyable. Ça a été comme ça pendant tout le match. Au moindre contact, il y avait faute pour eux. On a pris des cartons, eux non. »

Le joueur du Barça en avait rajouté une couche à la suite du match pour la 3e place face au Chili, où il a été injustement expulsé après une altercation avec Gary Medel. « On en a marre […] de la corruption, des arbitres et de tout ce qui gâche le spectacle », avait lâché La Pulga après le match, arguant que ses propos après la demie avaient influé sur son expulsion.

Petit rappel sur la remontada

Du coup, après la finale entre les Auriverde et le Pérou, les Brésiliens se sont lâchés, à l’instar du sélectionneur Tite : « Je l’ai qualifié de joueur extraordinaire, d’extraterrestre, mais il devrait montrer un peu plus de respect et accepter le fait qu’il a été battu. Nous avons été lésés dans plusieurs matchs, y compris lors du Mondial 2018. Alors il faut faire attention. Nous avons tout le temps été fair-play avec l’Argentine. »



Vous en reprendrez bien une deuxième couche ? Allez. On demande à la barre Thiago Silva, le défenseur du PSG, qui a rappelé un épisode pas très glorieux de l’histoire du club parisien en Ligue des champions : « Lors du 6-1 face au Barça, la prestation de l’arbitre a été ridicule, de mon point de vue. Mais nous n’avons fait aucune déclaration sur un arbitrage en faveur du Barça. » Et la dernière lame Marquinhos pour conclure : « Il y a aussi eu des erreurs d’arbitrage en sa faveur avec Barcelone et peut-être avec sa sélection, mais je ne l’ai pas entendu parler de corruption. »