Le Roland de Roger (jour 9): «Il ne veut pas vieillir»… Federer, pas pressé de devenir une légende

TENNIS Pendant toute la quinzaine (enfin, s’il va au bout), « 20 Minutes » vous fait vivre au jour le jour le tournoi de la légende Roger Federer

Nicolas Stival

— 

Roger Federer pas encore prêt pour la retraite, et donc pour le Trophée des Légendes de Roland-Garros
Roger Federer pas encore prêt pour la retraite, et donc pour le Trophée des Légendes de Roland-Garros — Kenzo Tribouillard / AFP
  • Roger Federer est de retour à Roland-Garros après quatre ans d’absence.
  • A 37 ans, il s’agit peut-être de sa dernière apparition Porte d’Auteuil.
  • « 20 Minutes » a décidé de suivre le tournoi du Suisse au jour le jour.

A Roland-Garros,

Pendant toute la quinzaine (enfin, s’il va au bout), les envoyés spéciaux de 20 Minutes vous font vivre au jour le jour le tournoi de la légende Roger Federer. Entraînements, conférences de presse, entourage, nos envoyés spéciaux Porte d’Auteuil vous offrent les coulisses de ce qui pourrait bien être le dernier Roland de Roger. Aujourd’hui, on vous parle du Maître vu par d’anciens joueurs engagés dans le Trophée des Légendes, et qui ont parfois son âge.

Des matchs de double divisés en deux catégories, les 35-45 ans et les plus de 45 ans. C’est le principe, chez les hommes en tout cas, du Trophée des Légendes de Roland-Garros, dont l’édition 2019 commence ce mardi. A côté des vétérans Mansour Bahrami (fondateur de l’épreuve) ou John McEnroe, d’autres joueurs appartiennent à la génération Federer (38 ans le 8 août prochain), comme Juan Carlos Ferrero, Michaël Llodra, Marat Safin ou Paul-Henri Mathieu. « PHM » est même plus jeune que l’idole, de quelques mois.

« Je crois que Roger ne veut pas vieillir, s’amuse Safin qui a pris sa retraite en 2009, à 29 ans à peine. C’est pourtant difficile de rester motivé et en forme à près de 38 ans, d’être capable de concurrencer les plus jeunes. C’est une surprise pour moi. Il finira par nous rejoindre, tôt ou tard. Mieux vaut tard que tôt ! » Ami proche du Suisse, Tommy Haas (41 ans) fait quant à lui le service minimum sur le sujet. « Est-ce que Roger fera le Trophée des Légendes ? S’il trouve le partenaire adéquat et que ça l’intéresse, il pourra le faire. » Merci Tommy.

Marat Safin, fin prêt pour le Trophée des Légendes.
Marat Safin, fin prêt pour le Trophée des Légendes. - Nicolas Stival / 20 Minutes

Heureusement, on peut toujours compter sur Henri Leconte pour lâcher quelques bonnes phrases. « Roger, c’est une autre dimension, lance l’ancien n° 6 mondial, âgé de 55 ans. Il aime tellement être là, il aime tellement le tennis que pourquoi pas, dans quelques années, venir jouer le Trophée des Légendes ? Ce serait magique. »

Leconte et le « remballage » de raquette

Mais l’ancien finaliste Porte d’Auteuil (en 1988) prévient en s’esclaffant : « Dans ce cas, j’arrête tout de suite ! » « Si t’es là pour espérer jouer aussi bien que Roger et Rafa mon gars, tu peux remballer ta raquette, prévient-il. On est ici pour s’amuser, faire plaisir au public. » Mais sinon, comment Federer fait-il pour défier le temps, tel un Duncan MacLeod helvète ? Une idée, Marat ?

« Il a eu la chance de ne pas avoir été trop blessé. Tous ceux de notre génération ont eu des problèmes à gauche ou à droite. Kuerten au niveau de la hanche, Nalbandian aussi. Moi, c’était le genou. Roddick, je ne sais pas ce qu’il a eu. Quand tu as été sérieusement blessé, tu y penses trop, tu commences à perdre les matchs. »

Dans le cas, très improbable, où Federer serait un peu stressé avant de défier son pote Stan Wawrinka en quart de finale ce mardi, Leconte a peut-être une idée. « Il peut passer faire un petit tour pour s’échauffer, venir taper quelques balles avec nous et ensuite aller jouer un vrai match. »

Il pourra alors compter sur le soutien des Légendes, en tout cas sur celui de Safin, beaucoup moins pointilleux sur la « récupération invisible » au cours de sa carrière que le vainqueur de Roland 2009. « Roger, c’est ma génération et on a besoin de soutenir les vieux [rires]. » C’est quand même quelque chose, l’humour russe.