FC Nantes: «On n'est pas là pour s'aimer, mais pour travailler», lance Kita en parlant de Vahid

FOOTBALL Vendredi soir, après la défaite (0-1) de Nantes contre Strasbourg, le président nantais a laissé penser qu’il allait continuer avec son coach

David Phelippeau

— 

Kita et Vahid, c'est vraiment reparti pour une saison?
Kita et Vahid, c'est vraiment reparti pour une saison? — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA
  • Le président Kita a indiqué qu’il allait repartir avec son entraîneur Vahid Halilhodzic la saison prochaine.
  • Il a néanmoins sous-entendu que les relations n’étaient pas extraordinaires entre les deux hommes.

Après la défaite (0-1) des Canaris face à Strasbourg, vendredi, c’était le sujet prioritaire à évoquer avec les intéressés. Vahid Halilhodzic, à qui il reste un an de contrat, va-t-il poursuivre sur le banc nantais et donc avec le président Kita ? « Je suis un peu surpris que vous disiez qu’il y a des problèmes entre Vahid et moi, a répondu le président Kita à un confrère qui lui demandait seulement s’il allait poursuivre l’aventure avec son entraîneur. Premièrement, Vahid travaille pour moi. Deuxièmement, je ne suis jamais à la Jonelière donc on ne peut avoir de problèmes avec quelqu’un quand on ne le fréquente pas. Et troisièmement, il a un contrat… » Avant de lâcher cette phrase qui semble lourde de sens sur les relations que les deux hommes entretiennent vraiment : « Mais vous savez on n’est pas là pour s’aimer, on est là pour travailler ! »

Kita a bien sondé des coachs

Le président Kita a donc confirmé du bout des lèvres le Franco-Bosnien. « On n’était pas forcément pas bien placés quand il est arrivé [19e]. Aujourd’hui, on n’est pas trop mal… et il a un très bon staff. » Pourquoi a-t-il sondé d’autres techniciens alors ? « Je n’ai sondé personne, je n’ai vu personne… », répond le président nantais agacé. Avant d’avouer qu’il a bien travaillé sur un successeur : « On a été dans le doute car Vahid disait souvent qu’il voulait partir, qu’il voulait rester, qu’il voulait partir etc. Après, il fait du bon boulot, ça marche bien ! »

A une ultime question d’un confrère sur les mots de Vahid Halilhodzic, qui reprochait à sa direction d’avoir travaillé dans son dos lors du dernier mercato hivernal, le président du nantais a réagi : « Je suis un garçon très correct, très respectueux. Je ne fais pas de polémique et je ne mens pas. »

Halilhodzic attentif au mercato à venir

Vahid Halilhodzic a de son côté donné rendez-vous à ses joueurs à la reprise fin juin. Devant les médias vendredi soir, il s’est projeté en parlant du futur marché des transferts : « Ce mercato est un moment délicat. Il va falloir qu’on réussisse à travailler, beaucoup et intelligemment pour avoir davantage des ambitions. J’ai déjà eu plusieurs rendez-vous avec ma direction à ce sujet. J’ai donné mon avis sur beaucoup de choses. On verra ce qu’il va se passer. » Sous-entendu s’il a été écouté… L’histoire Kita-Vahid, feuilleton de l’été alors ?