Stade Rennais: Hatem Ben Arfa dézingue son équipe après le nul face à Guingamp

FOOTBALL Le milieu de terrain rennais a moyennement apprécié la prestation de son équipe et laissé planer un gros doute sur son avenir en Bretagne

Jérôme Gicquel

— 

Hatem Ben Arfa a moyennement apprécié la prestation de son équipe face à Guingamp ce dimanche.
Hatem Ben Arfa a moyennement apprécié la prestation de son équipe face à Guingamp ce dimanche. — DAMIEN MEYER / AFP

Quand il se présente face aux journalistes en zone mixte, chose assez rare, Hatem Ben Arfa ne parle jamais pour ne rien dire. Après le match nul face au voisin guingampais ce dimanche après-midi (1-1), le meneur de jeu a cette fois sorti la sulfateuse et violemment critiqué la prestation de son équipe. « On n’est pas assez ambitieux, on est peureux », a-t-il lâché.

Sans le citer nommément, Hatem Ben Arfa en a également profité pour dénoncer les choix de son entraîneur Julien Stéphan. « On nous dit toujours de défendre avant d’attaquer. Mais c’est interdit de se faire revenir au score comme aujourd’hui. On joue trop défensif, on attend trop les erreurs de l’adversaire », a-t-il indiqué, invitant tout le club à une grosse remise en question.

« Un moment donné, si tu veux progresser et passer un cap, tu ne peux pas te permettre d’avoir cet état d’esprit pour rentrer dans les matchs. Si on est 13e aujourd’hui, ce n’est pas pour rien », a poursuivi l’ancien parisien.

Sorti sous les sifflets d’une partie du public

Auteur lui-même d’une pâle copie ce dimanche, Hatem Ben Arfa est sorti en fin de match sous les sifflets d’une partie du public rennais. Ce qui a eu le don également de l’agacer. « Je pense que le groupe a montré beaucoup de choses cette année, moi compris, ça faisait 48 ans qu'ils n'avaient pas eu une coupe, ils n’ont jamais vécu une épopée européenne comme ça et qu’ils sifflent comme ça, tout ce que je peux dire c’est merci », a-t-il déclaré, acerbe.

Cette sortie médiatique intervient alors qu’Hatem Ben Arfa sera en fin contrat à la fin de saison. Et au vu de ses déclarations, son avenir en Bretagne semble désormais compromis. « Ces matches là et d’autres me permettent d’avancer dans mon cheminement, parce que je suis orienté par le jeu et ce qu’on nous propose, niveau jeu, c’est limité quand même. Donc ça m’oriente », a-t-il complété.