Losc: Le roman de l'incroyable saison de Lille, qualifié en Ligue des champions

FOOTBALL Le club nordiste s’est qualifié dimanche pour la sixième Ligue des champions de son histoire. Retour sur la belle saison nordiste

Francois Launay

— 

Les Lillois se sont qualifiés pour la Ligue des champions
Les Lillois se sont qualifiés pour la Ligue des champions — PHILIPPE HUGUEN / AFP
  • Le club nordiste a décroché sa qualification en Ligue des champions.
  • L’issue d’une saison exceptionnelle de bout en bout sur laquelle 20 Minutes revient en dix temps forts.

En début de saison, personne n’aurait misé là-dessus. Et pourtant, le Losc jouera bien la Ligue des champions en septembre prochain. Vainqueur de Bordeaux dimanche à domicile, le club nordiste a définitivement assuré sa deuxième place, synonyme de qualification directe pour la plus belle compétition européenne.

Sauvés de justesse de la relégation l’an passé, les Lillois ont tout renversé cette année. Retour sur cette incroyable saison en dix moments forts

28 Juin 2018 : Gérard Lopez vise le top 10

Sauvé de l’enfer la saison dernière, le Losc reprend l'entraînement en toute humilité au domaine de Luchin. Pour cette reprise, Gérard Lopez, qui avait annoncé le top 5 la saison précédente, reste prudent.

« L’an dernier, on aurait dû être plus méfiant sur notre façon de s’exprimer. Il n’y a pas de boule de cristal. On n’a jamais eu envie de jouer Madame Irma la saison passée mais on a peut-être mal communiqué. Mais en renforçant l’équipe cette saison, en ayant plus d’expérience, on ne va certainement pas s’attendre à la saison qu’on a vécue l’an passé. A partir de là, on visera le top 10 et on verra », lâche Gérard Lopez.

26 août 2008 : Déjà sur le podium

Après trois journées et un succès à domicile contre Guingamp (3-0), le club nordiste se retrouve déjà sur le podium (3e) avec 7 points au compteur. Et le journaliste de 20 Minutes s’emballe déjà à l’image de cette attaque de papier.

« Attention article enflammade ! OK, ça ne fait que trois journées que la Ligue 1 a repris. OK, il est un peu tôt pour tirer des enseignements. OK, on sera peut-être les premiers à tirer sur l’ambulance si la dynamique s’inverse rapidement. Il n’empêche qu’en ce début de saison, le LOSC est en train de nous en mettre plein la vue ». Et ça durera donc toute la saison…

31 août 2018 : Un mercato très actif

Obligé de dégraisser pour répondre aux exigences de la DNCG, le club nordiste s’est montré très actif. Neuf départs, dix arrivées et une balance positive de 50 millions d’euros. Les joueurs d’expérience, qui manquaient cruellement l’an passé, sont arrivés (Fonte, Pied, Rémy) et des jeunes pépites ont débarqué (Leao, Ikoné, Bamba…). Un choix qui s’avérera payant.

6 octobre 2018 : L’OM puis Saint-Etienne éparpillés façon puzzle

La prise de conscience de l’épatante saison lilloise arrive sans doute au début de l’automne quand, en l’espace de cinq jours, le Losc se balade à domicile contre Marseille (3-0) puis Saint-Etienne (3-1) et s’empare (déjà) de la deuxième place de Ligue 10 après neuf journées.

27 novembre 2018 : Le seul passage à vide de la saison

Battu à Nice (2-0), Lille est en difficulté après une série de quatre matchs d’affilée sans victoire. Un seul point pris en trois matchs et un seul but marqué en un mois font redescendre le club à la quatrième place. Deux semaines après et un succès à Montpellier, le LOSC remontera à la deuxième place pour ne plus jamais la quitter de la saison.

23 décembre 2018 : L’année se termine sur une fausse note

Battu à domicile par Toulouse (1-2) pour son dernier match de l’année, le Losc enregistre son premier revers de la saison sur ses terres mais conserve quand même sa deuxième place à l’issue de la première partie de saison.

1er février 2019 : Un début d’année exceptionnel

Six matchs, six victoires. 2019 commence sur des bases très élevées pour un Losc intraitable qui continue d’impressionner avec des victoires de prestige à Marseille (1-2) et un match de gala contre Nice (4-0). Le Losc s’affirme désormais comme un candidat très sérieux à la Ligue des champions avec comme chef d’orchestre un Nicolas Pépé impressionnant.

15 mars 2019 : Monaco, le seul accroc de 2019

Battu en fin de match à domicile par Monaco (0-1), le Losc ne sait pas que ce revers sera le seul de sa part en Ligue 1 en 2019. Avec 10 victoires, 5 nuls et 1 seule défaite depuis la trêve hivernale, le club nordiste s’est montré d’une régularité incroyable en championnat au point d’être devenue la meilleure équipe sur les matchs retour.

15 avril 2019 : La claque mémorable infligée au PSG

C’est le grand soir du Losc. Celui où il consacre définitivement sa saison incroyable aux yeux du grand public. Dans un stade Pierre Mauroy qui bat son record d’affluence (49.712 spectateurs), Lille explose le PSG (5-1) avec un festival offensif qui marque les esprits. Une folle soirée qui prouve aux plus sceptiques que le club n’a pas volé sa deuxième place.

5 mai 2019 : Quasiment imbattable contre les gros

En tenant en échec Lyon sur sa pelouse (2-2), Lille valide officieusement sa place en Ligue des champions. Et prouve qu’il aura été à l’aise contre les grosses cylindrées du championnat en battant deux fois Saint-Etienne (3-1 ; 0-1) et Marseille (3-0 ; 1-2), en ne perdant pas contre Lyon (2-2 ; 2-2) et en étant la seule équipe à mettre cinq buts au PSG (qui l’avait battu à l’aller 2-1) depuis 2001. Lille n’a vraiment pas volé sa place en Ligue des champions.