Nicolas Pépé, l'attaquant lillois
Nicolas Pépé, l'attaquant lillois — F.Lo Presti/AFP

FOOTBALL

VIDEO. Lyon-Lille: Là où tout a basculé... Pourquoi Nicolas Pépé n'a pas signé à l'OL l'été dernier?

La star du Losc était à deux doigts de rejoindre Lyon l'été dernier. Au moment où les deux clubs se retrouvent dimanche (21h) dans un match décisif, retour sur ce qui a poussé Pépé à rester au Losc

  • La star du Losc a failli rejoindre Lyon à la fin du mois d’août.
  • Lille et Lyon étaient d’accord sur le transfert mais le joueur a préféré rester dans le Nord.
  • Bien lui en a pris car l’Ivoirien réalise la meilleure saison de sa carrière et suscité les convoitises des plus grands clubs européens.

A quoi tiennent les saisons du Losc et de l'OL ? Sans doute à une décision prise à la fin du mercato estival par Nicolas Pépé. Deuxième de Ligue 1 au moment de se déplacer dimanche (21h) à Lyon (3e) pour valider définitivement sa qualification en Ligue des champions, le club nordiste n’en serait sans doute pas là si son attaquant star l’avait quitté pour Lyon il y a quasiment un an.

En manque de liquidités à cause d’une saison 2017/2018 cataclysmique qui l’a vu passer tout près de la catastrophe (17e), Lille voulait alors se séparer de l’un de ses plus beaux bijoux de famille. Relancé par Galtier après avoir passé quatre mois sous Bielsa à un inhabituel poste d’avant-centre, Pépé avait fini la saison en trombe avec 13 buts et six passes décisives.

Lille et Lyon étaient tombés d’accord sur le transfert

De quoi séduire l’OL tombé d’accord avec le Losc en fin de mercato pour un transfert évalué à 30 millions d’euros. Tout était fait, ne restait donc plus au joueur qu’à signer le contrat. La suite, c’est Jean-Michel Aulas qui la raconte.

« On s’était mis d’accord avec Lille pour son transfert. Et puis, les choses ne se sont pas faites parce que Nicolas venait d’acheter une maison à Lille et il avait aussi une bonne relation avec son entraîneur. Mais ceci étant, on suit ses performances et c’est un joueur hors normes en ce moment », nous avait assuré le président lyonnais en janvier dernier.

La grande influence de Christophe Galtier

La version du président lyonnais est exacte mais ne dit pas tout. Une chose est sûre, la relation entre Nicolas Pépé et Christophe Galtier a pesé lourd dans la décision du joueur de rester dans le Nord.

« Sa relation avec son coach est importante. Christophe est tellement fort en communication et malin comme un singe pour mettre les joueurs de son côté que ça ne m’étonne pas. Quand t’as des mecs comme ça capables de les motiver, ça fait la différence. Christophe Galtier a été déterminant. », assure un dirigeant du club nordiste.

L’ambition de Nicolas Pépé

Mais l’influence évidente du technicien nordiste n’est pas la seule raison. Si Pépé est resté au Losc, c’est aussi parce que le jeu de Lyon n’en valait pas forcément la chandelle. A la fois en termes de temps de jeu mais aussi de projet sportif.

« Nicolas est quelqu’un d’extrêmement ambitieux et il s’attendait à autre chose que Lyon. L’OL c’est bien mais il estimait qu’il pouvait viser plus haut un peu plus tard. Il sentait qu’il avait encore un coup à faire avec Lille avant de prendre un envol qui pouvait l’amener en Espagne, en Allemagne ou en Angleterre. Tout lui donne raison aujourd’hui », observe un bon connaisseur du dossier.

Le cocu de l’histoire s’appelle Lyon

Auteur de 20 buts et 11 passes décisives, l’Ivoirien réalise une saison extraordinaire qui lui a donné raison en lui permettant cet été de rejoindre un très grand club européen (Liverpool, Bayern Munich…). De son côté, le Losc se frotte aussi les mains financièrement. Aujourd’hui évaluée à 70 millions d’euros, la cote du joueur a pris 40 millions d’un coup en une saison.

Dans l’histoire, le cocu s’appelle Lyon. L’OL est passé à côté d’une belle affaire financière mais aussi sportive avec un joueur qui pourrait bien le priver cette saison de Ligue des champions. De quoi se mordre les doigts de n’avoir pas été assez convaincant.