Ligue Europa: Le Stade Rennais à l'assaut d'Arsenal avec «de l'ambition et beaucoup de plaisir»

FOOTBALL Julien Stéphan et Benjamin Bourigeaud se sont montrés détendus, mercredi, à la veille du premier 8e de finale de Coupe d'Europe du club

N.C.

— 

Julien Stéphan, le coach du Stade Rennais, en conférence de presse avant le 8e de finale de Ligue Europa face à Arsenal, le 6 mars 2019.
Julien Stéphan, le coach du Stade Rennais, en conférence de presse avant le 8e de finale de Ligue Europa face à Arsenal, le 6 mars 2019. — David Vincent/AP/SIPA

Ces instants-là, ils ne les connaissent pas. Alors, à la veille du premier 8e de finale européen du club, les Rennais cherchent à chasser le stress pour ne garder que l’excitation. « C’est un match particulier, à part, parce que c’est un 8e de finale de Ligue Europa et parce que c’est contre un club prestigieux, a résumé Julien Stephan en conférence de presse, ce mercredi. Il y a de la joie, pas d’excitation. Il y a de la mesure, de la concentration, de l’ambition et beaucoup de plaisir. La notion de plaisir, c’est un vecteur essentiel quand on prépare ce genre de matchs. »

Le décor est posé. Après sa magnifique qualification sur la pelouse du Betis Séville, le Stade Rennais passe à l’étape supérieure avec cette confrontation face à Arsenal. « Une très grosse équipe, avec un passé qui parle pour elle », dit Benjamin Bourigeaud. La difficulté va être de ne pas regarder les Anglais jouer. « Ce serait une grosse erreur, note le milieu de terrain. Il ne va pas falloir trop les respecter. »

Les Bretons pourront compter sur leurs supporters, bouillants pour ce grand rendez-vous qu’ils attendaient depuis longtemps. Après avoir retourné Séville, ils garniront les 30.000 places d’un Roazhon Park qui va vrombir de partout. Le club aurait pu remplir trois fois son stade, selon les chiffres annoncés. « Cet engouement, on le perçoit de manière très positive, en sourit Stéphan. Ça nous permet de rentrer dans une mission supplémentaire aussi : celle de contenter tous ces gens qui nous suivent, pour certains qui ont fait des efforts incroyables pour avoir leur place au match. » La fête s’annonce belle à Rennes.