Betis Séville-Rennes: Les Rennais filent en 8e!.. Première historique pour le club breton... Le match à revivre en direct

FOOTBALL Les Rennais n'ont pas le choix, ils doivent marquer pour passer 

N.C.

— 

Ben Arfa face à Lo Celso lors de Bétis-Rennes, le 21 février 2019.
Ben Arfa face à Lo Celso lors de Bétis-Rennes, le 21 février 2019. — DAMIEN MEYER / AFP

BETIS SEVILLE - RENNES : 1-3
Lo Celso 41e; Bensebaini 22e, Hunou 29e, Niang 90e+4

 

22h56On va se quitter sur ces belles images des Rennais qui fêtent la qualif' avec leurs supporters. Ils ont bien raison, qu'ils en profitent ! Merci à tous d'avoir été là, à très vite pour de nouveaux lives. Bonne fin de soirée, la bise. 

22h53: Rennes en 8e de finale de Coupe d'Europe, c'est une première historique pour le club. Félicitations à lui. Le tirage au sort aura lieu demain midi. 

22h51: Et bah et bah, que d'émotions. La seconde période n'a été qu'une longue souffrance, et puis la délivrance à la toute fin. C'est encore meilleur comme ça. 

94eEt le coup de sifflet final dans la foulée ! RENNES EST QUALIFIE, magnifique victoire sur la pelouse du Bétis Séville. 

94eLE BUUUUUUUUUUUUUT DE NIANG au bout d'un contre !! 

93e: Les dernières forces dans la bataille pour le Bétis, mais c'est brouillon. CA VA LE FAIRE ALLEEEEZ. 

91e: OUI Koubek, la prise de balle sûre sur cette frappe de Canales. Trois minutes à tenir encore ! 

89e: Allez, faut rester dans le camp du Bétis, c'est bien ce pressing là. Y'a pas de quoi paniquer en tout cas, les Sévillans ne sont pas super dangereux. 

87e: Incroyable... J'espère qu'ils vont pas la regretter celle là. Les connaisseurs sont à l'affût. 

 

86eL'ENOOOORME OCCASE RENNAISE c'est pas vrai de rater ça !! Quel scandale ! Niang qui attend dix ans avant de frapper sur un contre, dans un premier temps, et puis ensuite Ben Arfa qui a le but ouvert et qui trouve le moyen de frapper pile sur le gardien. 

84e: Dernier changement rennais, Hunou pour Del Castillo. Allez va cavaler mon petit, fais pas comme Ben Arfa et Niang. 

82e: Hatem il est scandaleux il a pas couru du match et là même en phase offensif il refuse d'accélérer. 

80e: Vous voulez pas aller en mettre un petit 3e ? Même tout pourri je prends. C'est pour mon petit coeur. 

78e: Attention danger, voilà le petit Lainez qui entre pour le Bétis. Le buteur de la 90e à l'aller... Faut pas me le lâcher celui-là. 

76e: Joaquin y va seul et frappe du gauche après avoir repiqué. Dans la niche de Koubek, qui n'a qu'à se baisser. Allez plus qu'un quart d'heure !! 

74e: Premier changement rennais, Gelin entre à la place de Bourigeaud. Bétonne moi tout ça Jérémy !

71e: Ça ressemble plus à rien ce match, le Bétis a le ballon mais n'est pas très inspiré dans la surface, les Rennais se dégagent comme ils peuvent et sont pas loin de profiter des erreurs de la défense sévillane pas sereine sereine. 

69e: Jesé qui sort, remplacé par Sergio Leon. «Il paraît qu'il fait beaucoup de cinéma», me glisse mon collègue (en spectable tous les mercredis à 20h00 à la salle des fêtes de Sedan). 

68e: Ah noooon Sarr qui fait la diff sur son côté droit mais qui centre à mi-hauteur pile dans les bras de Joel. Zzzzzzzzzzz. 

66e: La fébrilité rennaise derrière, c'est chaud. Je tremble à chaque fois que le ballon approche de la surface. 

65eJesé encore qui met la misère à toute la défense c'est pas vrai ! Frappe repoussée par Koubek. 

62e: Mais non en plus les Bretons commencent à dégager n'importe comment, avec de grands ballons balancés à l'aveugle alors qu'il y a des solutions juste devant. Du sang-froid, de la maîtrise les gars. 

60e: Cette sensation que ça ne tient qu'à un fil, c'est assez désagréable. Même si y'a pas de grosses occasions, ça peut clairement craquer à tout moment. Si possible pas à la 87e quoi... 

57e: Dis dont Jesé qui se permet un slalom dans la surface rennaise. Va falloir sévir messieurs. 

55e: Oh mais faut l'arrêter là à un moment ! Canales se balade dans le camp rennais et arrive à décocher une frappe depuis l'entrée de la surface. Heureusement il était sur son mauvais pied. Je la sens pas cette 2e période, je la sens pas. 

53e: Rennes subi beaucoup trop pour le temps qu'il reste à jouer. Je n'aime pas très très ça. 

50e: Oh Lo Celso, le début de l'action avec l'élimination de deux Rennais était belle, la fin avec cette passe horrible directe dans les pieds de Da Silva plus compliquée. Quel beau joueur quand même, la gestion de son cas par le PSG restera un grand mystère. 

48e: La première occase en cette reprise est pour le Bétis, avec cette tête de Loren sur un centre de Jesé. Trop décroisée. 

46eOn est reparti à Séville. Rennes à un but d'avance à défendre, COME ON. 

45eAllez mi-temps, sur une dernière enflammade de Jesé qui enchaîne crochet extérieur et frappe (au-dessus). Les Rennais mènent et sont pour l'instant qualifiés, mais un but et c'est le Bétis qui passe. La pression promet d'être terrrrrrible en seconde période. A tout de suite. 

43e: Ce scénario est la copie conforme de l'aller... Rennes menait 2-0 et puis Lo Celso avait planté. Ce serait bien que ça s'arrête là. 

41eOH LE BUT DU BETIS ! Lo Celso tout seul se jette au second sur un centre de Canales. Et voilà le match relancé ! 

39e: On n'entend plus personne dans les tribunes. Les Béticos ont du mal à se remettre de cette première demi-heure. 

37e: Aie aie aie Niang qui envoie une reprise dans les tribunes alors qu'il était seul au deuxième poteau. Bon, le ballon était un peu haut mais y'avait quand même moyen de faire mieux. 

36e: Oh que c'est pas beau là ce que t'as fait Sidnei. Le défenseur brésilien rattrape Sarr par le colbac alors qu'il y avait un énorme contre à jouer pour Rennes. Jaune, évidemment. 

35e: Bon, quand le coach du Bétis aura compris que Lainez à la place de Jesé, ce serait plus utile, ce sera pas le même match. Profitons tant qu'il ne se rend compte de rien. 

33e: Les Sévillans ne savent plus où ils habitent, c'est génial. Complètement en train de passer au travers les ptits gars. 

31e: Le coup est par-fait pour Rennes. Même si on oublie pas que ça peut revenir à tout moment hein. Quoi qu'il arrive il y aura eu du panache, et ça c'est déjà bien. 

29eLE DEUXIEME POUR RENNES !! Réussite totale, Sarr veut frapper mais se rate, ça se transforme en centre pour Hunou qui la pousse au fond au second poteau. C'EST BON CA. 

26e: Jeséééé la frappe en angle fermé, Koubek était bien placé pour la boxer. Il peut arriver beaucoup de choses aux rennais ce soir, mais prendre un but de Jesé, c'est non. 

25e: Oula pas loin de faire la même Bensebaini, mais de l'autre côté. Tête pas assez appuyée cette fois-ci... mais le Bétis est décidément très prenable sur corner. 

23e: Entre Lo Celso qui baisse la tête et le gardien qui fait semblant de sortir, les Sévillans ont vraiment très mal défendu sur le coup. Mais c'est pas notre problème, les Rennais sont parfaitement lancés. 

22eLE BUT RENNAIS !! Mais oui !! Le coup de boule de Bensebaini sur corner, magnifique !

20e: Bon, 20 premières minutes prudentes de chaque côté. Personne ne veut se découvrir, on sent la crainte de prendre le premier but. Et puis les deux équipes ont le temps, un seul but peut leur suffire.

18e: Canales le centre fort de vant le but ! Personne pour couper côté sévillan, heureusement. 

16e: Ah dommage, le petit ballon piqué de Bourigeaud par dessus la défense un poil trop long pour Sarr. C'est poussif, mais y'a pas le feu non plus le Bétis n'est pas super à l'aise avec le ballon non plus, pour le moment. 

13e: C'est déjà plus compliqué là pour Rennes, après une bonne entame. Ils n'arrivent pas à se faire trois passes de suite dans le camp adverse c'est gênant. 

11eOuuuh le premier frisson dans la surface rennaise, avec Joaquin qui centre au 2e poteau pour Guardado, justement. Reprise contrée à l'arrache par Da Silva juste devant Koubek. 

9e: Guardado ça fait tellement longtemps qu'on le voit avec le Mexique je pensais qu'il avait 38 ans, mais non même pas. Un petit 32 bien fringuant. 

7e: Oh heureusement que Moron n'avait pas fait gaffe et était resté hors-jeu, parce que Mexer avait fait n'importe quoi sous la pression de Lo Celso, qui avait passé tout de suite vers l'avant. Mais coup de sifflet de l'arbitre, donc. 

5e: Ils pressent haut les Rennais, c'est bien. De toute façon il faut mettre tout de suite le doute dans l'esprit du Bétis, c'est le seul moyen. 

3e: Ouiiii elle était bien construite cette action déjà. Niang pour Bensebaini sur le côté gauche, centre fort mais c'est contré. Rennes bien entré dans son match. 

1èreGOOOOO. Allez les Rennais. 

20h59: ♪♫♪♫ Ils sont les meil... Ah non pardon. Enfin, ils sont pas mauvais non plus, mais pas là, non. 

20h57: Parce que oui, on répète, mais il faut gagner pour passer. 4-4 aussi c'est bon mais y'a peu de chances que ça se produise. 

20h55: Rho le vacarme qu'il fait ce stade, quand même. Jamais une équipe française n'a gagné ici, c'est dire le défi qui attend les Bretons. 

20h52: Les Rennais se sont fait plais' dans les rues de Séville cet aprem. Ils ont bien raison (22° en février, belle région l'Adalousie je vous la conseille). 

20h50: Belle belle ambiance, «dans la touffeur de Benito-Villamarin». J'étais contractuellement obligé de le placer une fois, c'est bon on peut passer à autre chose. 

20h47: Valence, Naples, le Zénith ou Villarreal sont aussi qualifiés. Y'a de belles équipes encore dans cette Ligue Europa. 

20h45: Sachez, en attendant le coup d'envoi, qu'Arsenal vient de se qualifier. Battus 1-0 à l'aller en Biélorussie, les Gunners ont collé un joli 3-0 au BATE Borisov à l'Emirates. 

20h42: J'espère que vous êtes chauds, on s'attend à un super match ce soir. Les Rennais n'ont rien à perdre, alors ça va envoyer. En tout cas c'est comme ça que je le vois. Genre ouverture du score rennaise, égalisation sévillane à l'heure de jeu, et là ça devient n'importe quoi. Et but du 3-2 et de la qualif' d'Hatem après un slalom géant dans la défense. Ouais ouais. 

20h40: Celle du Bétis, avec l'éternel Joaquin sur son côté droit et surtout, surtout, Jesé titu en attaque. S'il met un doublé on va tous voir flou. 

 

20h37: Mesdames et messieurs, LA COMPO. 4-2-3-1 a priori, avec une ligne de milieux off Sarr-Ben Arfa-Niang, et Hunou en pointe. Pourquoi pas. 

 

20h35: Allez on est parti pour ce live. Bonne chance à tous (aucune idée de pourquoi je dis ça).

20h00: Le temps de manger un ptit truc et je suis à vous. En attendant, je vous conseille la lecture de ce papier sur les quelque 3.500 supporters rennais qui ont fait le déplacement en Andalousie. Et pas pour aller voir le Giralda (enfin si peut-être avant mais vous avez compris quoi).

 

20h00: L'aller avait été pas mal dans le genre, pour ceux qui ne se rappellent pas. Les Bretons menaient 3-1, ça allait pas trop mal, et puis boom. Le Bétis est revenu à la 90e, et ce 3-3 place les Espagnols en grand favori pour se qualifier. Mais Hatem est là, les Rennais ont largement les moyens de marquer quand ils veulent, alors on y croit quand même. 

20h00Salut la France qui se couche tard pour voir du foot. J'espère que vous êtes prêts à vibrer, parce que je vous préviens, c'est ce qui risque de nous arriver ce soir. Ce 16e de finale retour entre le Bétis et Rennes sent le scénario de folie. Reste à voir dans quel sens. 

Les choses auraient pu être un peu plus simples, mais il va falloir faire avec. Les Rennais, qui menaient de deux buts à l'aller, ont fini par concéder le match nul (3-3) dans les dernières minutes, et donc ils vont devoir forcément marquer pour se qualifier pour les 8e de finale. Peut-être un mal pour un bien, puisqu'au moins il n'y a pas de question à se poser. Il faut jouer, avancer, face à une équipe espagnole qui va elle aussi vouloir emballer le match. Mais ça, on ne pourra le dire qu'après coup.

>> Rendez-vous vers 20h30 pour pousser tous ensemble derrière Hatem et ses petits camarades...