Qui a dit «le Real Madrid a toujours été plus courtisé que Julia Roberts»?

FOOTBALL Indice: s'il ne bat pas l'Ajax, il pourrait bientôt se retrouver comme Erin Brockovich (seul contre tous...)

N.C.

— 

Le coach du Real Madrid Santiago Solari et son joueur Vinicius, lors de Real-Barça, le 2 mars 2019.
Le coach du Real Madrid Santiago Solari et son joueur Vinicius, lors de Real-Barça, le 2 mars 2019. — Ruben Albarran/REX/Shutterstock/SIPA

Il savait son statut d’entraîneur du Real Madrid précaire. Il l’est encore plus depuis la semaine dernière, et les deux défaites à Santiago-Bernabeu face au Barça. Santiago Solari, confirmé en novembre dernier jusqu'en 2021 par ses dirigeants, n’est pas certain de rester sur le banc madrilène en fin de saison. La Liga (presque) définitivement envolée, il va devoir emmener son équipe très loin en Ligue des champions s’il veut continuer sereinement.

En attendant, le coach argentin doit faire face aux rumeurs. La dernière en date fait état d’un possible retour de José Mourinho, qui avait entraîné le club durant trois saisons houleuses entre 2010 et 2013. Interrogé sur le sujet en conférence de presse ce lundi, Solari a répondu avec une métaphore improbable : « Ce club a toujours été plus courtisé que Julia Roberts ». Relancé pour savoir qui de Mourinho ou Solari préférerait « Julia Roberts », l’Argentin a botté en touche avec un sourire en coin. « Quelle bonne question, il faudrait la lui poser directement », a-t-il ironisé.

Mourinho ne fait rien de son côté pour couper court aux spéculations. Questionné sur la chaîne beIN Sports, dont il est devenu consultant après son limogeage de Manchester United​, le Mou n’a - indirectement - pas dit non. « Revenir dans un club où j’ai déjà entraîné ? Si je pense qu’il s’agit du bon club, de la bonne structure, avec les ambitions voulues, je n’aurai aucun problème à revenir, a-t-il indiqué. C’est un vrai motif de fierté quand un club où vous avez travaillé par le passé souhaite votre retour ».

Le Real Madrid reçoit l’Ajax Amsterdam, mardi, en 8e de finale retour de la C1. Vainqueurs 2-1 à l’aller, les Madrilènes sont en position confortable pour se qualifier.