OM: Rami en burn-out? Il aurait dû décider lui-même de ne pas jouer, réplique Garcia

FOOTBALL Le coach de l'OM aurait apprécié que son joueur lui fasse part de ses états d'âme

N.C. avec AFP

— 

Rudi Garcia et Adil Rami en conférence de presse, le 2 mai 2018 à Salzbourg.
Rudi Garcia et Adil Rami en conférence de presse, le 2 mai 2018 à Salzbourg. — JFK / EXPA / APA / AFP

« Quand on ne se sent pas bien, il vaut mieux le dire et ne pas jouer ». Rudi Garcia est apparu légèrement irrité ce vendredi en conférence de presse, quand il a été question du burn-out d'Adil Rami après la Coupe du monde. Le défenseur de l'OM avait confié dimanche dernier sur Canal + avoir eu beaucoup à se motiver après les événements de l’été dernier. « Il aurait dû le dire quand il n’était pas bien, a ajouté son coach. Se taire et travailler est aussi une bonne méthode. »

Garcia a tout de même tenu à nuancer les propos de son joueur, qui n’a joué que 13 matchs cette saison en raison de multiples pépins. « Il faut avoir du respect pour ce mot [burn-out], certains touchés par ce mal souffrent, cela peut aller très loin. Adil est loin de ça », a-t-il estimé.

Le champion du monde est « un joueur très important, la pierre angulaire de la défense la saison dernière », a insisté Garcia. Blessé depuis début janvier, Rami n’a pas encore joué en 2019 avec l’OM. Il est de retour dans le groupe pour le match à Rennes, dimanche, mais entre-temps la jeune paire Kamara-Caleta-Car s’est imposée lors des trois dernières rencontres de L1. « Il n’y a pas de statut, il faut gagner sa place », avait Garcia dit à ce sujet.