VIDEO. Bordeaux: «Le but est ne pas avoir les contraintes du club», un immense complexe dédié au basket va ouvrir d'ici juin

BASKET Le concept Hoops Factory va débarquer à Bordeaux en 2019...

Clément Carpentier

— 

Le concept Hoops Factory devrait débarquer à Bordeaux d'ici juin.
Le concept Hoops Factory devrait débarquer à Bordeaux d'ici juin. — P.Garcia / E.Penel / B.Volpi
  • Après Toulouse et Lille, Hoops Factory s'implante à Bordeaux cette année.
  • Ce grand complexe consacré au basket devrait ouvrir d'ici le mois de juin. 
  • Un prix pour un joueur devrait coûter 8,50 euros en heure pleine.

Vous connaissez peut-être déjà le concept si vous êtes fan de basket. Il se développe en France depuis deux ou trois ans avec Hoops Factory. Cette entreprise construit de grands espaces dédiés à la pratique du basket dans les grandes métropoles françaises. Déjà installé à Paris, Lille ou encore Toulouse, il va débarquer à Bordeaux en 2019 avec le projet de Charles Paillette. Il présente celui-ci à 20 Minutes à quelques mois de l’ouverture.

Où en êtes-vous dans votre projet ?

On est un peu dans une phase de transition où on finit de boucler le budget (700.000 euros) avant de bientôt commencer les travaux sur place. On organise en ce moment une levée de fonds qui va durer jusqu’au 13 février. Etant donné qu’on est la première franchise Hoops Factory, il a fallu trouver les investisseurs pour le projet mais tout est en route.

Avez-vous trouvé l’emplacement pour votre complexe ?

Oui, il sera sur la zone commerciale de Bordeaux-Lac sur le site du SoccerPark où il y a déjà d’autres activités sportives (foot de salle, padel, etc). Le site fera 2.700 m² avec deux terrains de cinq contre cinq et quatre demi-terrains de trois contre trois. On veut vraiment développer cette discipline qui sera aux Jeux Olympiques de 2020.

Il y aura autre chose ?

Oui, bien sûr. Il y aura un club house, des vestiaires et un service restauration. On va aussi aménager des salles pour recevoir des séminaires sur place. Ce ne sera pas qu’un lieu pour faire du basket.

Les visuels du projet bordelais.
Les visuels du projet bordelais. - P.Garcia / E.Penel / B.Volpi

Quand espérez-vous ouvrir ?

On vise le deuxième trimestre 2019, donc ça va arriver vite. On a le permis de construire et les travaux ne devraient prendre que deux mois derrière.

Il y avait un réel besoin ici à Bordeaux ?

Je pense que oui sinon le projet n’existerait pas. L’objectif de Hoops Factory, c’est de se positionner sur les grandes métropoles. Il y a toujours plus de monde. Ensuite ici à Bordeaux et dans les alentours, il n’y a pas un grand club de haut niveau, mais un tissu très important de joueurs de basket amateur. Le but est de ne pas avoir les contraintes du club, c’est-à-dire les horaires fixes par exemple. Là, ils pourront venir quand ils veulent et avec qui ils veulent.

Pouvez-vous déjà nous parler des tarifs ?

Tout n’est pas encore décidé mais normalement une partie de cinq contre cinq en heure pleine devrait tourner autour des 85 euros. Ca revient à 8.50 la partie pour un joueur. C’est à peu près le même tarif qu’au foot salle voire un peu moins. Ça risque de pas mal varier selon les heures.

Des sportifs de haut niveau du coin vous soutiennent ?

Oui, on a deux ambassadeurs. Il s’agit du joueur NBA Elie Okobo et de la joueuse internationale française Valériane Ayayi. Tous les deux sont de Bordeaux. Ils ont d’ailleurs investi personnellement de l’argent dans le projet. C’est une chance pour nous.