Lille: La Hoops Factory, plus grand centre de basket indoor de France, a ouvert ses portes

BASKET La Hoops Factory veut devenir le temple des fans de basket dans la région...

Francois Launay

— 

La Hoops Factory de Lille a ouvert ses portes fin novembre 2017
La Hoops Factory de Lille a ouvert ses portes fin novembre 2017 — Hoop's Factory

Dix ans après l’explosion des complexes de futsal en France et dans la métropole lilloise, le basket a décidé de se lancer dans l’aventure. Depuis trois mois à Mons-en-Barœul, la Hoops Factory a ouvert ses portes en s’autoproclamant plus grand salle de France dédiée à la balle orange.

>> A lire aussi : The King: LeBron James atteint un cap inédit dans l'histoire de la NBA

Dans un complexe de plus de 3.000 m2, quatre terrains de 5 contre 5 et quatre terrains de 3 contre 3 ont été créés sur du parquet haut de gamme NBA. Bref, une sorte de temple du basket où, comme pour le futsal, n’importe qui peut venir jouer moyennant environ 80 euros le terrain pour une heure (soit environ 8 euros par personne).

« C’est quelque chose qui n’existait pas avant. Avant, pour jouer en basket, on pouvait le faire en gymnase mais à condition d’être licencié ou alors dehors sur les play-grounds. Mais dans les Hauts de France, on connaît la problématique météo. Là, on est sûr de pouvoir jouer au sec sur des terrains de qualité quand on le veut », insiste Olivier Maillard, directeur du centre Hoops Factory de Lille.

Des équipes professionnelles de basket viennent s’y entraîner

Et le concept dépasse même le grand public. Depuis l’ouverture fin novembre, des clubs de basket professionnels comme Villeneuve d'Ascq, champion de France féminin en tire, ou le Lille Métropole Basket, 5e de Pro B, sont déjà venus s’entraîner à la Hoops Factory.

Si les clubs métropolitains semblent avoir déjà adopté le lieu, c’est surtout de l’autre côté de l’Atlantique que la marque a les yeux tournés. La Hoops Factory insiste beaucoup sur son partenariat avec la NBA, le mythique championnat de basket américain, qui lui permet d’avoir des camps baskets destinés aux 4-14 ans.

Un partenariat avec la NBA

Et au-delà, l’endroit se veut le lieu des nostalgiques de Michael Jordan ou des fans de Lebron James. La preuve, il a déjà prévu d’ouvrir ses portes en pleine nuit pour regarder les finales NBA. Rien de plus logique pour un projet d’1,3 million d’euros porté à l’origine par des joueurs français NBA comme Rudy Gobert et Evan Fournier. Plus largement, c’est même grâce à un joueur NBA que l’idée de la Hoops Factory est née.

« En 2009, avec mon associé, on travaillait sur la venue de Lebron James en France pour une tournée. Il devant s’entraîner deux à trois heures par jour et on avait nulle part où l’accueillir. C’est là qu’on s’est dit qu’il fallait créer quelque chose », raconte Auguy Black, directeur sportif de la Hoops Factory.

Depuis 2016, la marque a créé quatre centres de ce type en France. Dernier né, le complexe lillois a accueilli 2.800 personnes depuis son ouverture il y a trois mois. Si les Lillois sont nombreux à venir, des amateurs n’hésitent pas à venir du Pas-de-Calais et de Belgique pour se faire un basket. Le créneau fonctionne, ne reste plus qu’à réussir à l’étendre au grand public.