Bordeaux: Joachim Duthé a très bonne presse avec les JSA Bordeaux-Métropole

BASKET L’entraîneur bordelais a un parcours pour le moins atypique dans le milieu du basket…

Clément Carpentier

— 

Joachim Duthé observe son équipe depuis le banc de touche.
Joachim Duthé observe son équipe depuis le banc de touche. — JSA Bordeaux Métropole
  • Joachim Duthé a déjà connu plusieurs vies à 41 ans.
  • Avant de devenir entraîneur de basket de haut niveau, il fut notamment journaliste sportif pendant près de 20 ans.
  • Nommé coach des JSA Bordeaux-Métropole en 2017, il espère poursuivre son parcours avec le club en juin prochain.

Vendredi soir, au moment d’évoquer la victoire des JSA Bordeaux-Métropole face à Rueil (84-74) lors de la 14e journée de Nationale 1 de basket, Joachim Duthé ne s’est pas assis à côté de ses anciens confrères journalistes mais bien en face. Depuis 2012, il est passé de l’autre côté du micro. « Normalement, le chemin se fait dans le sens inverse avec beaucoup de joueurs ou entraîneurs qui deviennent consultants », s’amuse aujourd’hui l’entraîneur girondin au moment de se confier sur son parcours. Inédit, vous l’aurez compris.

Joueur et journaliste sportif pendant près de 20 ans 

Un parcours avant tout d'un passionné de la balle orange. Une balle qui ne le quitte plus depuis l’âge de 6 ans et ses débuts à La Séguinière, son club de toujours près de Cholet dans les Mauges. Là-bas, Joachim Duthé a tout vécu en tant que joueur : « J’ai connu toutes les catégories en pratiquement 30 ans jusqu’à la Nationale 2 (le quatrième niveau français). » Le meneur de jeu n’était pas que sur les terrains le week-end mais aussi en tribunes. Dès 1996, il se lance dans le journalisme sportif en devenant l’un des correspondants du quotidien Ouest-France :

A 70 %, je suivais l’actualité basket en Maine-et-Loire et évidemment je couvrais beaucoup Cholet Basket (l’un des clubs historiques en France) en championnat et en Coupe d’Europe. Je pigeais aussi à l’occasion pour l’AFP par exemple.

Joachim Duthé, l'entraîneur des JSA Bordeaux-Métropole, au milieu de ses joueurs.
Joachim Duthé, l'entraîneur des JSA Bordeaux-Métropole, au milieu de ses joueurs. - JSA Bordeaux Métropole

Un métier qui lui fait découvrir le monde pro. Mais un métier précaire : « J’ai toujours eu envie d’entraîner mais c’est vraiment la crise de la presse écrite qui m’a fait passer de l’autre côté… » Il commence par s’occuper de jeunes en 2010 avant d'arrêter définitivement le journalisme en 2012 pour passer son brevet d’Etat.

Il retrouve souvent de vieilles connaissances sur le banc adverse

Pour valider celui-ci, il s’exile tout d'abord dans les Landes à Amou entre Pau et Dax où il coache une équipe féminine en Nationale 3 pendant quatre ans avant de rejoindre Bordeaux en 2016. Alors qu’il s’occupe là aussi de jeunes, son ami Christophe Henry lui demande d’être son assistant au JSA Bordeaux-Métropole. Puis, il lui succède à l’été 2017. Un aboutissement ? « Non, le seul truc que je me dis, c’est que je peux continuer à vivre de ma passion. » Une saison plus tard l’équipe retrouve la Nationale 1 avec Joachim Duthé à sa tête.

Des têtes, il en retrouve d’autres : « Parfois sur le banc d’adverse cette année, il y a des entraîneurs que j’ai interviewés (Laurent Buffard à Angers, Philippe Maucourant à Lorient ou encore Rudy Nelhomme à Poitiers qu'il sollicite à l'intersaison pour un match amical). Ils sont souvent très surpris. Ce qui est marrant, c’est qu’il y a beaucoup moins de retenue de leur part quand on parle ensemble maintenant (rires) », reconnaît celui qui est lié au club jusqu’en juin prochain.

Même si aujourd’hui, il pense « uniquement au présent et au prochain match à gagner (9 victoires et 5 défaites en 14 matchs) », il avoue « être bien à Bordeaux. » Alors en attendant un signe de ses dirigeants, Joachim Duthé va continuer son petit bonhomme de chemin. Pas sur le terrain, pas en tribune de presse mais bien sur le banc de touche pour diriger ses joueurs comme un grand !