Amiens-OL: Aulas décidera de prolonger ou non Genesio d'ici à la fin mars (et en profite pour chambrer l'OM)

FOOTBALL Le président lyonnais s'est confié sur le sort de son entraîneur à l'issue du succès décroché dimanche à Amiens (0-1)...

Francois Launay

— 

Bruno Genesio et Jean-Michel Aulas, ce lundi lors d'une conférence de presse précédant la reprise de l'entraînement de l'OL.
Bruno Genesio et Jean-Michel Aulas, ce lundi lors d'une conférence de presse précédant la reprise de l'entraînement de l'OL. — J.Laugier/20 Minutes
  • Bruno Genesio, en poste depuis décembre 2015, sera en fin de contrat en juin. 
  • Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, ne sait pas encore s'il va le prolonger. 
  • Une décision sera prise d'ici la fin mars. 

Ce sera l’un des feuilletons de cette deuxième partie de saison en Ligue 1. En fin de contrat en juin, Bruno Génésio ne sait toujours pas s’il sera encore entraîneur de Lyon la saison prochaine. A son sujet, Jean-Michel Aulas, le président de l' OL, manie le chaud et le froid. Satisfait de la prestation de son équipe victorieuse dimanche en Picardie, le patron du club a d’abord passé de la brosse à reluire sur les chaussures de son coach.

« Je vois que la relation entre le coach et les joueurs est quasi parfaite. Ils appliquent ce qu’il demande et réciproquement. Le coach est content et le président est heureux ».

« Il faut savoir ne pas précipiter les choses »

Une sortie médiatique sans doute faite pour rassurer Bruno Génesio, toujours dans l'incertitude de la prolongation de son contrat​. En poste depuis le 24 décembre 2015, l’entraîneur aimerait poursuivre son aventure dans le Rhône. Sauf que son patron n’a pas l’air aussi pressé.

« Il faut savoir ne pas précipiter les choses. On a beaucoup d’estime pour Bruno. Je pense qu’il faut qu’on discute d’ici la fin mars. On ne va pas attendre la fin de la saison. On aura l’occasion d’en parler mais pour que tout aille dans le bon sens, la meilleure des choses est de continuer à faire un bon parcours. Mais on trouvera des solutions pour que lui et son staff n’aient pas d’angoisse avant la fin de saison. Pour le moment, la décision n’est pas prise. Mais fin mars, on aura une idée plus précise de nos différents parcours », estime Aulas.

Aulas chambre l’OM et la prolongation de contrat de Rudi Garcia

Avec le huitième de finale de Ligue des champions contre le Barça et la lutte avec Lille pour la deuxième place qualificative en Ligue des champions, Bruno Genesio va jouer gros dans les deux prochains mois. La façon dont ces cols vont être abordés fera forcément pencher la balance en faveur de son maintien (ou pas) en poste. Car Aulas ne veut pas imiter son grand rival marseillais qu’il adore chambrer dès qu’il le peut.

« Je suis quelqu’un de superstitieux et j’ai vu que dans d’autres clubs et en particulier dans le Midi les signatures d’entraîneurs pouvaient quelquefois engendrer de moins bons résultats. Et je ne voudrais surtout pas que notre équipe faiblisse dans les étapes de haute montagne que nous allons aborder dans les jours qui viennent »

Rudi Garcia et les dirigeants de l’OM, en crise depuis la prolongation pour trois ans de l’entraîneur en octobre dernier, apprécieront cette petite pique comme il se doit…