Ligue 2: Une société suisse veut racheter le club de Valenciennes

FOOTBALL Eddy Zdziech, le président du VAFC, serait sur le point d'accepter la proposition de rachat de la société III Sports Invest

François Launay
— 
Le VAFC pourrait être racheté par une société suisse.
Le VAFC pourrait être racheté par une société suisse. — M.Libert / 20 Minutes

Valenciennes va-t-il passer sous pavillon suisse ? Selon 'Equipe, le club du Hainaut serait en passe d’être vendu à III Sport Invest,​ une société helvétique prête à débourser pas moins de 10 millions d’euros (6,2M€ pour racheter 68 % des parts de la holding majoritaire + 4 M€ en cas de montée en Ligue 1 d’ici 2023) pour acheter le club du Hainaut.

Réponse attendue d’ici ce lundi minuit

Selon le quotidien sportif, Eddy Zdziech, président du club et actionnaire majoritaire, a prévenu les autres actionnaires du club qu’il avait jeté son dévolu sur cette offre après avoir refusé celle faite par Patrick Partouche. Les actionnaires ont jusqu’à ce lundi minuit pour donner leur réponse.

Un précédent inquiétant avec Troyes

Société suisse, III Sport Invest est soutenue par un fonds d’investissement anglo-saxon. En juin dernier, l’entreprise avait voulu racheter le club de Troyes avant que ce dernier refuse.

« La société III Sport Invest a été incapable de démontrer sa fiabilité financière afin de poursuivre des négociations sérieuses. Cet investisseur a été prié à plusieurs reprises de justifier de ses liquidités, et ce de diverses façons. III Sport Invest a bien été relancée plusieurs fois pour faire un dépôt de fonds en gage de son sérieux afin de maintenir les pourparlers, et qu’elle a fait défaut à chaque fois », s’était justifié à l’époque Daniel Masoni, le président troyen, dans un communiqué.