FC Nantes: Pénétrer sur la pelouse pour obtenir un maillot est interdit, le club sera désormais intransigeant

FOOTBALL Samedi soir, un supporter mineur a couru juste après le coup de sifflet final pour récupérer le maillot de Mbodji…

David Phelippeau

— 

Samedi soir, à l'issue du match, un jeune homme a couru vers Kara Mbodji pour lui réclamer son maillot.
Samedi soir, à l'issue du match, un jeune homme a couru vers Kara Mbodji pour lui réclamer son maillot. — SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
  • Un supporter a pénétré sur la pelouse à la fin du match Nantes-Toulouse (4-0) samedi soir pour réclamer le maillot de Kara Mbodji.
  • Le FC Nantes va communiquer à ce sujet très bientôt et n'acceptera pas qu'une personne puisse récupérer un maillot de joueur à ce moment-là.

« On sait que cette mesure sera impopulaire… » Olivier Feneteau, directeur sûreté et sécurité au FC Nantes, assume l’attitude qu’adoptera le club lorsqu’à l’avenir une personne pénétrera sur la pelouse de la Beaujoire pour récupérer le maillot d’un joueur. Samedi soir, au coup de sifflet final de Nantes-Toulouse (4-0), un jeune a sprinté de la tribune Erdre où il était assis vers le Sénégalais Kara Mbodji pour lui réclamer son maillot. Ce mineur, qui a fini au poste pour un contrôle d’identité, a été raccompagné par quelques stadiers et le défenseur nantais en dehors de l’aire de jeu.

Une autre scène a attiré l’œil à ce moment-là : Olivier Feneteau a tancé le joueur sénégalais. Pourquoi ? « Les joueurs ont la consigne de ne pas donner leur maillot à quelqu’un qui pénètre sur la pelouse, insiste Monsieur Sécu. On sait que ça ne va pas plaire aux gens si on arrache un maillot à un enfant de 10 ans… »

Le club veut fermer la porte à des abus

Olivier Feneteau se justifie : « En premier lieu, lorsqu’une personne pénètre sur la pelouse, on ne connaît pas ses intentions. De plus, si on ne sanctionne pas, à chaque match, un ou plusieurs jeunes auront l’idée d’aller sur la pelouse pour récupérer des maillots. » Samedi, le jeune fan a eu le droit de garder le maillot, « mais c’est la dernière fois », lance Feneteau, qui regrette que certains parents soient « complices » de leurs enfants dans ce genre de situation.

La prochaine fois, prévient le club, il confisquera le maillot et le vendra aux enchères. L’argent récolté sera reversé à une œuvre caritative. Pour les prochains matchs à domicile, le FCN communiquera à ce sujet sur son site web et sur les réseaux sociaux. Le speaker fera un rappel également les jours de match.

Cette saison, plusieurs supporters ont pénétré sur la pelouse pour récupérer notamment le maillot du Parisien Neymar.

La saison dernière, lors de Nantes-Nice (1-2), un supporter niçois avait couru vers Balotelli pour récupérer son maillot.

Un an de prison et 15.000 euros d’amende

Pour rappel, selon l’article L332-10 du Code du sport, « le fait de troubler le déroulement d’une compétition ou de porter atteinte à la sécurité des personnes ou des biens, en pénétrant sur l’aire de compétition d’une enceinte sportive, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende ».
De plus, l’article L332-11 du Code du Sport prévoit une peine complémentaire « d’interdiction de stade pour une durée pouvant aller jusqu’à cinq années ».

Lorsque le coup de sifflet final a retenti, et s’il y a encore un officiel [arbitre par exemple] sur la pelouse, le délégué de la LFP se réserve le droit de faire un rapport si un ou des personnes pénètrent sur le terrain. Le club, qui accueille le match, est tenu de s’expliquer devant la Commission de discipline et peut ensuite être sanctionné.