Championnat du monde: Les Bleues tapent la Turquie (78-61) en barrages et retrouvent la Belgique en quarts

BASKET Les Françaises devront tout de même se montrer plus solides en quarts de finale...

A.L.G. avec AFP

— 

Marine Johannès.
Marine Johannès. — NICOLAS TUCAT / AFP

Les basketteuses françaises, emmenées par une Sandrine Gruda de gala (20 points), sont venues à bout de la Turquie 78 à 61 mercredi, pour s’offrir un quart de finale au Championnat du monde contre la Belgique, vendredi à Tenerife (Espagne).

Pour les Françaises, aux Canaries, rien n’est jamais facile. Même lorsqu’elles dominent une rencontre et pourraient se permettre une promenade, elles connaissent toujours des bas qui permettent à leurs adversaires de revenir dans la partie. « On a quand même le don de se mettre en difficulté », a regretté la sélectionneuse de l’équipe de France, Valérie Garnier après la rencontre.

Ce fut le cas contre le Canada mardi pour le dernier match de la phase de groupe, avec un excellent premier quart-temps, mais une défaite de onze points (71-60) au final. Et ce fut à nouveau le cas dans ce barrage couperet et piégeux mercredi contre la Turquie, sans joker dans la poche.

Un passage à vide sans conséquences

Les filles de Valérie Garnier ont dominé les débats, s’échappant très rapidement dans la rencontre, grâce notamment à Sandrine Gruda, qui a inscrit les dix premiers points de la rencontre pour les Françaises.

Avec un avantage qui est monté à seize points (31-15), les vice-championnes d’Europe se dirigeaient vers un match facile à gérer. Mais les premières minutes au retour des vestiaires ont été compliquées, avec des Turques revenues à trois points (45-42).

Plus fortes que les Turques au rebond et en attaques placées, les Françaises ont su réagir et refaire le break pour ne plus lâcher les commandes. Elles ont été aidées en fin de match par deux fautes techniques, venues d’un banc turc trop vindicatif.