Pédophilie dans le sport: «Les langues se délient» constate l’association Colosse aux pieds d’argile

SOCIETE La structure fondée en 2013 par l’ancien rugbyman Sébastien Boueilh vient d’ouvrir une antenne en Occitanie, parrainée par Thierry Dusautoir…

Nicolas Stival

— 

Fondée par Sébastien Boueilh, l'association Colosse aux pieds d'argile a ouvert une antenne en Occitanie, dirigée par Lætitia Pachoud et parrainée par Thierry Dusautoir.
Fondée par Sébastien Boueilh, l'association Colosse aux pieds d'argile a ouvert une antenne en Occitanie, dirigée par Lætitia Pachoud et parrainée par Thierry Dusautoir. — N. Stival / 20 Minutes
  • Sébastien Boueilh, lui-même victime de viols dans son adolescence, parcourt la France pour faire de la prévention et de la sensibilisation.
  • Après l’Argentine, et avant le Centre-Val-de-Loire, l'association Colosse aux pieds d’argile s’est installé en Occitanie.

Quand deux informations se télescopent… Mardi soir, la procureure de Castres annonçait qu’un éducateur d’un club de foot de la ville avait été mis en examen et écroué, notamment pour des agressions sexuelles sur mineurs. La veille, Colosse aux pieds d’argile avait inauguré à Balma, dans la banlieue toulousaine, son antenne en Occitanie.

Née en 2013 et installée à Saint-Paul-lès-Dax (Landes), l’association s’est donnée pour mission la « prévention et la sensibilisation aux risques pédophiles en milieu sportif ». Depuis cinq ans, son rayon d’action s’est élargi, avec de plus en plus d’interventions dans les écoles, collèges et lycées. « Les langues se délient, constate Sébastien Boueilh (39 ans), fondateur et directeur. Nous sommes de plus en plus sollicités. Cela signifie que notre travail est approuvé et porte ses fruits. »

Le guide des Colosses donne des conseils aux enfants et adolescents, ici les 5-10 ans, pour les sensibiliser aux risques pédophiles.
Le guide des Colosses donne des conseils aux enfants et adolescents, ici les 5-10 ans, pour les sensibiliser aux risques pédophiles. - N. Stival / 20 Minutes

Cet ancien rugbyman amateur a gardé pendant 18 ans le silence sur les viols dont il a été victime, ainsi qu’un ami d’enfance, alors qu’il était âgé de 12 à 16 ans. Depuis, son agresseur – le mari d’une de ses cousines — a été condamné à dix ans de prison, et Sébastien Boueilh parcourt la France pour combattre le fléau de la pédophilie.

Une antenne en Argentine

En cinq ans, 140.000 enfants ont été sensibilisés via « Le guide des Colosses », un petit livret qui s’adresse aux 5-10 ans et aux 10-15 ans. L’association a recueilli plus de 2.000 témoignages, dont un tiers en provenance du milieu sportif, et 1.000 victimes ont été accompagnées et orientées, sur le plan psychologique et/ou judiciaire.

Devant l’ampleur de la tâche, Colosse aux pieds d’argile et ses quatre (bientôt cinq) salariés développent des antennes, jusqu’en Argentine, sous la direction de Franco Pani, ancien talonneur de Brive et de La Rochelle. En attendant le Centre-Val-de-Loire le 15 octobre, c’est la vaste région Occitanie qui a été ciblée, sous l’égide de Laetitia Pachoud. La Gersoise, vice-présidente de la FFR en charge de la cohésion sociale, a « souhaité mettre [ses] compétences au service de l’association ».

L’antenne occitane s’est choisi un parrain de prestige : l’ancien capitaine du XV de France et du Stade Toulousain Thierry Dusautoir, qui a connu Sébastien Boueilh par le biais d’amis communs.

« S’il y a un combat à mener, c’est bien celui de la protection de nos enfants. Le succès de l’association me glace, mais je me dis aussi : "heureusement que Sébastien est là et qu’il trouve le courage de se battre et d’aider les plus jeunes". Alors, si à mon niveau, je peux donner une résonance plus importante à cette cause… »

La médiatisation aidant, les témoignages affluent, de plus en plus nombreux. Comme après le reportage diffusé par Envoyé Spécial sur France 2, le 7 juin, et relayé ensuite sur TV5 Monde.

« Plus de 300 victimes, dont des champions olympiques, nous ont contactés suite à l’émission, depuis la Nouvelle-Zélande, le Brésil, le Chili, le Québec ou l’Afrique du Nord, explique Sébastien Boueilh. Il y avait des sportifs d’une vingtaine de disciplines différentes, mais aussi des victimes en lien avec la religion ou le cadre familial, qui représente la majeure partie des cas de pédophilie. »

Mois après mois, la liste des fédérations qui font appel aux services de Colosse aux pieds d’argile s’allonge. Le rugby, le basket, la pelote basque ou l’Ufolep doivent être rejointes par la gymnastique, le baseball, l’Usep (en charge du sport dans les écoles primaires) et le CNOSF. Des discussions sont en cours avec le volley, le handball, les sports de glace, ainsi qu’avec l’Unicef.

Protéger aussi les éducateurs

Si enfants et adolescents restent les principaux publics visés par l’association, les adultes sont également concernés. « Dimanche, j’ai sensibilisé 140 entraîneurs et arbitres de basket dans l’Essonne, et beaucoup m’ont remercié à la fin, explique Sébastien Boueilh. Car il s’agit aussi de protéger les éducateurs pour ne pas qu’ils se retrouvent dans des situations qui pourraient être mal interprétées, et qu’ils fassent l’objet de fausses allégations. »

Dans le sport comme ailleurs, le sujet de la pédophilie reste encore souvent étouffé sous une chape de plomb. Mais Colosse aux pieds d’argile la soulève peu à peu.