Coupe Davis: France-Croatie, le tube sportif de 2018

TENNIS Cinq mois après la finale de la coupe du monde de football, la France et la Croatie vont s'affronter en finale de la coupe Davis...

Francois Launay

— 

Marin Cilic, le meilleur joueur croate
Marin Cilic, le meilleur joueur croate — AFP

Deschamps s’appelle Noah, Griezmann s’est réincarné en Pouille et Cilic est le Modric du tennis. Bref, le sport a changé en passant du ballon aux raquettes mais le principe reste le même. En 2018, la France et la Croatie se disputent la suprématie du sport mondial.

Cinq mois après la Coupe du monde de foot remportée par les Bleus, les deux pays vont désormais se disputer la dernière coupe Davis ​de l’histoire, avant une refonte totale l’an prochain. Du 23 au 25 novembre en France (sans doute au stade Pierre Mauroy), les tennismen français espèrent bien imiter les Bleus.

Au-delà du même adversaire en finale, la bande à Noah s’inspire déjà de la bande à Deschamps. On a pu en avoir un aperçu ce week-end à Lille où Noah et Pouille ont cassé la démarche comme Samuel Umtiti.

Pas forcément favoris en novembre

« On est tous dingues de foot. Ils [Les Français] ont montré une joie de vivre, une amitié entre eux, des sourires sur les réseaux et puis derrière, ils ont gagné. Ils sont champions du monde de foot et ce n’est pas rien. Ils nous ont inspirés. On a envie de chanter comme eux. Cet été, on a kiffé. Ça nous a fait du bien. Ils étaient présents. Je leur adresse un petit salut », reconnaît le capitaine de l’équipe de France de coupe Davis.

Ne reste plus qu’à gravir la dernière marche. A la différence des footeux, les tennismen ne partiront pas forcément favoris en novembre. Avec Marin Cilic, 6e joueur mondial et Borna Coric, 18e au classement ATP, la Croatie semble un peu mieux outillée en simple que les Français. Mais depuis que Noah est là, les Bleus ont souvent évité les meilleurs de chaque pays sur blessure ou excuse diplomatique (Nadal, Djokovic, Murray, Nishikori, Raonic). Une « chatte à Noah » que ne renierait pas un certain Didier Deschamps. C’est plutôt bon signe pour la suite…