Coupe Davis: Julien Benneteau, un retraité encore très actif

TENNIS Vainqueur du double avec Nicolas Mahut, le joueur de 36 ans a officellement disputé ce samedi le dernier match de sa carrière. A moins que...

Francois Launay

— 

Julien Benneteau a peut-être disputé le dernier match de sa carrière
Julien Benneteau a peut-être disputé le dernier match de sa carrière — DENIS CHARLET / AFP

L’histoire ne pouvait se terminer que de cette façon. Une victoire avec son meilleur pote sur le circuit, une qualification pour la finale de la coupe Davis et un tour d’honneur avec son fils sur les épaules. Ce samedi au stade Pierre Mauroy (Villeneuve-d'Ascq),  Julien Benneteau a fait le plein d’émotions pour le dernier match de sa carrière de tennisman.

Dernier match ou pas ?

« Ça s’est passé magnifiquement bien. C’est un sentiment véritablement incroyable », s’est réjoui le joueur. Après avoir disputé ce qui devait être son dernier match à l’US Open, Benneteau avait été rattrapé par le col deux jours plus tard pour remplacer Pierre-Hugues Herbert, blessé. Une bonne occasion de revenir à Lille pour chasser les fantômes du passé un an après une éviction de dernière minute de la finale de la coupe Davis.

Du coup, on peut penser que Benneteau va cette fois-ci vraiment ranger les raquettes et se préparer à prendre en main l’équipe de France de Fed Cup la saison prochaine. Sauf qu’il y a un « mais ». Qualifiée pour la finale, la France aura peut-être encore besoin de Benneteau. Alors, le joueur va se mettre en réserve de la République au cas où. Mais ce ne sera pas forcément simple.

« Je ne suis inscrit dans aucun tournoi »

« C’est dur de se projeter. Je vais me maintenir en forme physique, je vais retaper un peu la balle. Mais c’est compliqué car aujourd’hui je ne suis inscrit dans aucun tournoi d’ici la fin de l’année. Il faut du temps pour penser à tout ça et organiser tout ça », reconnaît Benneteau.

De son côté, Yannick Noah, épaté par la performance du double ce samedi, ne s’interdit rien. Et chambre son joueur. En lui disant qu’il peut toujours s’entraîner une fois par semaine avec Mansour Bahrami. Et en lui demandant de verser de l’argent sur son compte. Plus sérieusement, Noah a l’embarras du choix.

Noah n’a rien décidé

« On verra. Il y a encore deux mois avant la finale. D’ici là, les joueurs vont prendre l’avion, le train pour aller continuer leur carrière dans plein de tournois. Pour l’instant, on profite. Une chose est sûre, on sera sur la photo de la dernière finale de coupe Davis ». Et Benneteau sera dessus quoi qu’il arrive pour avoir joué au moins un match de la campagne 2018. Un cru forcément exceptionnel pour lui.

>> A lire aussi : VIDEO. Coupe Davis: Umtiti, Végédream... Les Bleus du tennis se sont inspirés des champions du monde de foot

>> A lire aussi : Coupe Davis: Encore une finale pour la France... Revivez la fin de la demie France-Espagne en live