VIDEO. LOSC: Un an après l'effondrement d'une barrière, les supporters lillois porteront un gilet jaune à Amiens

FOOTBALL Les fans du club nordiste veulent marquer le coup presque un an après l’effondrement d’une barrière au stade de la Licorne…

Francois Launay

— 

Le 30 septembre 2017, une barrière s'est effondre au stade de la Licorne d'Amiens
Le 30 septembre 2017, une barrière s'est effondre au stade de la Licorne d'Amiens — F.Lo Presti/AFP
  • Le 30 septembre 2017, une barrière du stade de la Licorne avait cédé provoquant la chute d’une centaine de supporters lillois.
  • De retour samedi en Picardie, les fans du Losc porteront un gilet jaune pour montrer qu’ils n’ont rien oublié.

Attention chantier ! Samedi soir face à Amiens, les supporters du Losc ne devraient pas passer inaperçus. La majorité des 550 fans du club nordiste feront le court déplacement en Picardie avec un gilet jaune fluo sur les épaules. Un geste symbolique pour montrer qu’ils n’ont pas la mémoire courte presque un an jour pour jour après l’effondrement d’une barrière au stade de la Licorne.

Le 30 septembre 2017 à Amiens, juste après l’ouverture du score du Losc, les supporters lillois s’étaient précipités contre la barrière de leur tribune pour fêter le but. Mais la barrière avait cédé provoquant la chute d’une centaine de fans. Bilan : 29 blessés dont 5 graves.

« On a le sentiment que l’affaire a été un peu enterrée par la Ligue »

Si l’affaire avait fait beaucoup parler à l’époque avec l’ouverture d’une procédure judiciaire, il ne s’est presque plus rien passé depuis au grand dam des supporters du Losc.

« On a le sentiment que l’affaire a été un peu enterrée par la Ligue, qui avait homologué le stade. Ça a fait pschitt. Cette histoire de gilet jaune est donc un petit coup de griffe contre la Ligue mais aussi les dirigeants d’Amiens qui avaient critiqué le comportement des supporters lillois le soir même. Depuis, tout le monde a un peu oublié cette histoire. Alors, on a voulu juste marquer le coup avec un peu d’humour », explique François Stock, président des Dogues du Net, un groupe de supporters lillois.

Un gilet jaune en forme de clin d’œil

Dans un premier temps, les fans du Losc ont voulu opter pour le port d’un casque de chantier au stade de la Licorne. Mais, après réflexion, ils auraient sans doute été refoulés par la sécurité. Du coup, l’option du gilet jaune a été retenue pour plusieurs raisons. « Ça a deux avantages : on ne peut pas les interdire à l’entrée et ce n’est pas cher car on en a tous un dans notre voiture. Et puis, c’est aussi un clin d’œil à notre troisième maillot qui fait un peu débat en ce moment chez les supporters », sourit François Stock.

Si le gilet jaune fait référence au chantier et donc à la vétusté du stade de la Licorne au moment de l’effondrement de la barrière l’an passé, les supporters du Losc assurent « n’avoir aucune crainte » de ce retour à Amiens. Juste l’envie de faire passer un message avec une bonne dose de deuxième degré.

>> A lire aussi : Après la barrière effondrée à Amiens, que faire pour prévenir les mouvements de foule dans les stades ?