OL: «On est passé par tous les états», Dembélé raconte les dernières heures avant son transfert

FOOTBALL Il a également dit qu'il visait l'équipe de France...

N.C.

— 

Jean-Michel Aulas présente son nouvel attaquant Moussa Dembélé, le 1er septembre 2018 à Lyon.
Jean-Michel Aulas présente son nouvel attaquant Moussa Dembélé, le 1er septembre 2018 à Lyon. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Sur le gong. Après avoir consenti à laisser partir tardivement Mariano au Real Madrid, les dirigeants de l'OL ont eu bien du mal à ficeler l’arrivée de leur priorité pour le remplacer, Moussa Dembélé. Le joueur était très emballé, leurs homologues du Celtic beaucoup moins. L’affaire s’est tout de même bien terminée, vendredi soir, et l’attaquant de l’équipe de France espoirs s’est montré très heureux, samedi, lors de sa conférence de presse de présentation.

« Merci à l’OL d’avoir cru en moi et de me faire confiance. Je voulais venir. Le Celtic avait besoin d’un remplaçant, enfin c’est l’excuse qu’ils nous ont donnée. On s’est mis à parler avec les dirigeants pour trouver une solution qu’on n’a pas eue mais ma détermination a fini par les faire plier », a-t-il indiqué.

Objectif équipe de France

Dembélé a tout de même eu peur que l'intransigeance de ses dirigeants ne fasse tout capoter. « Vendredi on était en mise au vert et on est passé par tous les états, a-t-il dit. On a pensé que ça ne se ferait pas le matin, puis ensuite on a su que ça allait dans le bon sens », a raconté le joueur de 22 ans, qui débarque avec un objectif très clair :  l'équipe de France.

« En venant à Lyon, il y a une exposition française et mondiale. J’ai été présélectionné en A, j’en suis encore loin mais ça reste le projet idéal pour se mettre en lumière ». « En lumière »… à Lyon… On ne sait pas s’il la fait exprès mais c’est bien trouvé.