«Etre capable de sauver une vie»... Phelps veut aider les personnes victimes comme lui de dépression

NATATION Michael Phelps a également admis connaître de fréquentes dépressions...

W.P., avec AFP

— 

Michael Phelps
Michael Phelps — Jeff Schear / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Il en a gagné beaucoup, des combats, dans l’eau. Mais Michael Phelps lutte tant bien que mal en dehors pour faire face à la dépression, comme il l’a confié au micro de CNN. Après les JO de Londres en 2012​, il avait passé des jours enfermé dans une chambre, seul, lors de sa plus grave dépression. « Il y avait une partie de ma vie que je ne souhaiterais pas connaître », a confié le nageur américain, qui a également évoqué sa dernière dépression.

« Il y a deux ou trois semaines, j’ai subi une dépression effrayante. Et c’est quelque chose qui va continuer d’arriver dans ma vie », a encore souligné Phelps en notant que l’aide de thérapeutes et de son épouse est très utile. « (Ma femme) est tout pour moi. C’est mon rocher et elle m’aide dans la vie quotidienne. Sans elle, je ne pourrai plus vivre. Elle est quelqu’un qui m’a vraiment aidé à surmonter mes dernières dépressions. »

Plus important qu’une médaille d’or

Sauvé par les autres, le multiple champion olympique aimerait lui aussi pouvoir venir en aide aux victimes de dépression. « J’aimerais faire la différence et être capable de sauver une vie si je peux. Pour moi, c’est plus important que de remporter une médaille d’or », a-t-il dit.