FC Nantes: Ça y est, Miguel Cardoso passe de la théorie à la pratique

FOOTBALL C’est la « vraie » reprise sur le terrain pour les Canaris, jeudi matin…

David Phelippeau

— 

Miguel Cardoso.
Miguel Cardoso. — D.P. / 20 minutes
  • Miguel Cardoso sera pour la première fois jeudi matin sur le terrain avec ses joueurs à la Jonelière.
  • Le technicien portugais arrive à Nantes avec une flatteuse réputation.
  • Adepte du beau jeu et formateur, il a séduit la direction du FCN.

Le costard dans le placard, place au survêtement. Après trois jours de tests médicaux, l’heure de la reprise sur les terrains de la Jonelière a sonné jeudi matin pour les Canaris du nouveau coach nantais, Miguel Cardoso. Ce technicien portugais de 46 ans est escorté par une belle réputation : un coach « obsédé par le style de jeu », selon Pedro Jorge da Cunha, journaliste sportif lusitanien.

Lundi, lors de sa présentation officielle, il a ainsi impressionné son auditoire par son beau discours. « J’aime surtout avoir une équipe qui respecte son identité de jeu et son modèle de jeu dans tous ses matchs », a-t-il notamment expliqué dans un bon français.

Un « esthète » du football

La saison dernière, son club de Rio Ave [sa première expérience en tant que numéro 1 en pro] a fini à la 5e place de la D1 portugaise. Cardoso, adjoint dans une kyrielle de formations (Braga, Belenenses, Sporting, La Corogne, etc.), est considéré comme le grand artisan de cette étonnante performance. Plus surprenant, Rio Ave s’est démarqué en terminant deuxième de Liga Nos en termes de possession de balle (derrière Benfica). « Il ne permet pas à son gardien de but de jouer un football direct, détaille Perdo Jorge da Cunha. Il exige des passes courtes de derrière et jusqu’à la ligne offensive. Il réclame beaucoup de créativité. » « Esthète » est un qualificatif qui revient souvent dans la bouche de ceux qui le connaissent.

« Même contre des adversaires plus forts comme le FC Porto, le Sporting, Benfica ou Braga, il ne changera pas sa façon de jouer », poursuit toujours le journaliste portugais. « Par ses mots, il sait convaincre ses joueurs qu’ils peuvent faire le jeu, explique Nicolas Vilas, journaliste à RMC Sport, spécialiste du Portugal. Il peut décomplexer des mecs qui se croient trop faibles techniquement pour avoir la possession ! »

Une prise de marques avec « autorité » et « respect »

Son attirance pour la formation a aussi séduit la direction. « La relation avec la formation est un procédé qui est naturel », a-t-il lâché lundi lors de sa présentation officielle. « Je bénéficie d’une vraie expérience en la matière. » De 2013 à 2016, cet ancien professeur de sports a été en effet en charge des U19 ukrainiens du Chakhtar Donetsk.

Depuis son arrivée à la Jonelière, Miguel Cardoso a pris ses marques avec « autorité, en étant très directif », « mais avec beaucoup de respect », selon certains salariés du FCN. Ce jeudi matin (10 h 30), les joueurs vont découvrir pour la première fois leur nouvel entraîneur sur le terrain : Cardoso va devoir mettre sa (belle) théorie en pratique.

>> A lire aussi : Ce qu'il se cache derrière les déclarations de Waldemar Kita

>> A lire aussi : Mention très bien avec félicitations du jury pour la première conf' de Cardoso