Agen: Le SUA ne mettra pas la clé sous Laporte grâce au transfert du défenseur français à Manchester City

FOOTBALL Le Sporting va toucher 1 % du transfert du joueur français à Manchester City. C’est-à-dire 650.000 euros…

Clément Carpentier

— 

Aymeric Laporte est le deuxième défenseur le plus cher de l'histoire.
Aymeric Laporte est le deuxième défenseur le plus cher de l'histoire. — McNulty/JMP/Shutterstoc/SIPA
  • Formé au SUA, Aymeric Laporte est passé de Athletic Bilbao à Manchester City pour 65 millions d’euros.
  • Le club agenais va récupérer 1 % de cette somme.
  • Avant ce transfert, le Sporting devait mettre la clé sous la porte en juin.

C’est comme gagner au loto pour un SDF. « On ne s’y attendait pas du tout. On était en train de se battre pour sauver le club », explique Jean-Claude Brunel. Et puis, tout à coup, le coprésident de la section football du SUA (Sporting Union Agen) a appris le transfert d’Aymeric Laporte de l’Athletic Bilbao à Manchester City pour 65 millions d’euros. Un véritable « ticket gagnant » pour le club lot-et-garonnais.

« On s’attendait plus à un redressement judiciaire puisqu’on était en cessation de paiement à la fin du mois. Le transfert ? On n’y pensait même pas ! »

Le club formateur du Français va, en effet, toucher 1 % de ce transfert dans les prochaines semaines comme le prévoit le règlement de la FIFA. Si on n’est pas trop mauvais en maths, ça fait un « petit » chèque de 650.000 euros pour le SUA et ses 400 licenciés. « En l’espace d’une semaine, on passe d’un club qui devait mettre la clé sous la porte à un club qui vient d’assurer son avenir financier pour une bonne dizaine d’années », savoure Jean-Claude Brunel.

>> A lire aussi : Mercato: Agen va toucher un très gros chèque grâce au transfert d'Aymeric Laporte

Des projets mais pas de folies

Avant ce miracle, le dirigeant agenais était très loin d’avoir bouclé son budget pour la saison 2017-2018 même s’il avait déjà réussi à éponger les dettes du Sporting depuis son arrivée en juin dernier. Mais aujourd’hui, c’est tout un club qui se projette sur un avenir beaucoup plus radieux grâce à celui qui a porté les couleurs du SUA jusqu’à l’âge de 15 ans. Mais pas question pour autant de faire des folies avec ces 650.000 euros, le club a déjà plusieurs projets en tête selon son président :

- Former tous les éducateurs du SUA

- Ouvrir une ou deux équipes féminines à la rentrée 2018

- Acheter un nouveau bus pour le club

- Construire une équipe première pour retrouver le championnat de National 2 (ex-CFA2) d’ici 4 ou 5 ans

Aymeric Laporte avec son nouvel entraîneur Pep Guardiola.
Aymeric Laporte avec son nouvel entraîneur Pep Guardiola. - McNulty/JMP/Shutterstoc/SIPA

Jean-Claude Brunel compte aussi redorer l’image de son club après des années sombres :

« On doit retrouver une meilleure réputation auprès de tout le monde. C’est comme un nouveau départ pour nous. C’est clair que ce transfert, ça change tout »

Toujours fidèle au Sporting, Aymeric Laporte, lui, ne manquera pas d’observer ce que son club formateur fait de cet argent entre deux matchs de Premier League avec son nouveau club, Manchester City. En attendant, il peut déjà compter sur son père, maraîcher et sa mère, coiffeuse à Agen pour veiller sur le SUA.

>> A lire aussi : Mercato: «Il est fort dans les airs et il est rapide», pourquoi Guardiola a pris Laporte cet hiver