Le PSG fait appel de la décision de la LFP de fermer le virage Auteuil contre Troyes

FOOTBALL Le match contre Troyes pourrait se jouer sans la présence des ultras en tribune...

A.L.G.

— 

Le virage Auteuil pendant le match du PSG contre Nice, le
Le virage Auteuil pendant le match du PSG contre Nice, le — 27 octobre 2017.

Le PSG a annoncé vendredi soir qu’il comptait faire appel de la sanction prononcée par la LFP après les incidents survenus en tribune Auteuil lors du match entre le PSG et Nice le 27 octobre dernier. Un des groupes ultras parisiens, la « K-Soce Team », célébrait ce soir-là son dixième anniversaire et des fumigènes avaient été craqués en nombre à cette occasion.

Or, selon le règlement de la Ligue, les engins pyrotechniques sont interdits dans les enceintes de foot. Après s’être réunie, la commission de discipline de la LFP avait décidé la fermeture du virage Auteuil pour un match, contre Troyes, mercredi soir prochain.

>> A lire aussi : PSG: Un match à huis clos partiel pour le Parc des Princes

Le PSG plus durement jugé à cause de sa renommée ?

« Le Paris Saint-Germain conteste avec la plus grande vigueur la décision de la Commission de Discipline de la LFP, a déclaré le club dans un communiqué. Cette décision, prise à l’encontre de l’esprit de mesure qui devrait toujours prévaloir, sanctionne sans discernement plus de 6000 supporters parisiens pour les agissements d’une poignée de fauteurs de trouble. Le Club considère qu’une fois de plus, son rayonnement médiatique est utilisé pour démultiplier l’écho de certaines sanctions disciplinaires. »

« Le Paris Saint-Germain avait significativement accru les moyens de la palpation effectuée à l’entrée de la tribune Auteuil, y compris en utilisant des chiens, ce qui lui a permis d’intercepter des personnes munies de fumigènes, qui ont été, depuis, interdites de stade, poursuit le PSG. Par la suite, le club a immédiatement porté plainte contre ces individus et résilié leur abonnement pour la saison. »