OGC Nice: Avec chants et fumigènes, les supporters font leurs adieux au stade du Ray

SUPPORTERS « Au revoir compagnon de route, stade mythique détesté et craint de la France entière »… 

Mathilde Frénois

— 

Les casquettes des tribunes ont été démolies
Les casquettes des tribunes ont été démolies — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Pour eux, le Ray n’est pas seulement une enceinte sportive. Le stade de Nice a accueilli leur ferveur, leurs espoirs et leurs déconvenues. Nostalgiques, les supporters de l’OGC Nice ont fait leurs adieux, ce week-end, au stade du Ray, broyé par les pelleteuses un peu plus chaque jour.

>> A lire aussi : Nice: Le stade du Ray vit ses derniers instants

« La Sud a dit au revoir au Ray comme il se devait hier soir avant le match, écrit la Populaire Sud sur sa page Facebook. Au revoir compagnon de route, stade mythique détesté et craint de la France entière. On ne peut prédire l’avenir mais nous savons d’où nous venons et nous nous en souviendrons ! »

Construit en 1927

Le stade du Ray n’avait pas accueilli de supporters depuis 2013 et son dernier match. Depuis, les rencontres de l’OGC Nice se jouent à l’Allianz Riviera dans la plaine du Var. A la place de ce stade inauguré en 1927, la ville créera un parc public paysager de trois hectares et d’équipements sportifs avec terrain de grand jeu, dojo et plateau sportif. Des logements sont également prévus.