Les aménagements du site du Ray débuteront fin 2015

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

— 

Le quartier du Ray avec sa pelouse (illustation donnée à titre indicatif).
Le quartier du Ray avec sa pelouse (illustation donnée à titre indicatif). — Ville de Nice

Le stade du Ray et son site de près de sept hectares sont de nouveau sur le devant de la scène. Lundi, le projet de réaménagement de ce quartier de Nice-Nord a réveillé l'assemblée du conseil métropolitain. Une bataille de chiffres et de propositions entre Christian Estrosi, président du conseil métropolitain et maire de Nice (UMP), et une opposition – Front national et Parti socialiste en tête – bruyante mais divisée. « Je ne veux pas laisser ce quartier en friche pendant quinze ans comme l'a été celui de la Gare du sud », a claironné Christian Estrosi.

Un calendrier déjà établi


La délibération de lundi portait donc sur le bilan de la concertation publique et sur l'autorisation à poursuivre le projet. Une concertation qui a été menée en deux temps : d'abord en 2012 avec des groupes de travail, puis en ce début d'année où « 1 900 personnes se sont exprimées », selon le maire. « Il faut doper ce quartier par les commerces, les activités, la promenade du Ray… », a expliqué Christian Estrosi. « Il va falloir tenir un langage clair, a répliqué Dominique Boy-Mottard de l'opposition socialiste. Entre vos propositions durant la campagne et cette délibération, nous avons des réserves. » Après de vifs échanges, la délibération a été adoptée sans les voix de l'opposition. Au cours de l'année, « des études seront faites pour affiner le projet et des architectes seront consultés », a affirmé le maire de Nice. Pour « un début des aménagements à la fin 2015 et une livraison prévue en 2017 », a-t-il ajouté.

■ Projet

Selon le projet du maire, il y aura sur le site du Ray un terrain de foot à 11, un parking souterrain, un dojo pour les arts martiaux ou encore une promenade avec un parcours acrobatique dans les arbres.