Nouveau visage pour le Ray

Pierre-Olivier Burdin

— 

Les 7 hectares du Ray vont être transformés.
Les 7 hectares du Ray vont être transformés. — P. -O. Burdin/ANP/20 Minutes

Dimanche, les Aiglons ont foulé sa pelouse pour la dernière fois. Après quatre-vingt-six années d'existence, le stade du Ray va laisser place à un nouveau projet urbain. Si l'avenir du site de 7 hectares suscite encore des interrogations, une concertation générale lancée il y a un an a permis d'affiner le projet. « Nous voulons préserver la vocation sportive du site, tout en aménageant des espaces verts », indique Pierre Chiossone, président du comité de quartier Saint-Maurice.

Verdict à la fin de l'année


La mairie semble avoir entendu ces demandes : « Ce sera un quartier à dominante environnementale, détaille Alain Philip, délégué à l'urbanisme de la ville de Nice. Il y aura une notion d'équilibre entre espaces verts, circulation piétonne, équipements de proximité, stationnement et bâti. » Un point d'achoppement persiste néanmoins. Selon Pierre Chiossone, « une majorité de gens ne veut pas de logements supplémentaires. Il y a déjà une forte densité d'habitations autour du Ray. » Le programme devrait pourtant en inclure, principalement le long du boulevard Gorbella. Pour certains, le spectre du secteur privé planerait au-dessus du projet. Le conseiller municipal d'opposition (PS), Patrick Allemand, prédit : « Les réserves foncières seront vendues aux promoteurs immobiliers qui réaliseront des logements ou des équipements»s'autofinançant«. Le projet sera donc défini par leurs soins. » Alain Philip s'en défend : « Nous n'allons pas livrer ces 7 hectares à des promoteurs, en les laissant faire comme bon leur semble. Il y aura un équilibre. » Verdict attendu avant la fin de l'année. La ville présentera alors son programme pour le quartier et organisera une consultation.

■ Conserver une vocation sportive

Les comités de quartier y tiennent. Le futur quartier du Ray devra conserver une vocation sportive. La ville de Nice mise sur des équipements de proximité. « Un terrain de grand jeu et un gymnase omnisports pourraient être inclus », détaille le délégué à l'urbanisme, Alain Philip. Les associations actuellement installées au stade du Ray (escrime, billard) devraient être également relogées dans le quartier.