Montréal est contrainte d'annuler son marathon pour cause de canicule

COUP DE CHAUD Environ 5.000 coureurs avaient prévus de se confronter à l'épreuve de 42,2km ce dimanche, mais les 35 degrés en ressenti prévus ce jour-là pourraient mettre en danger leur santé...

N.Se avec AFP

— 

Illustration du marathon de Montréal en 2010.
Illustration du marathon de Montréal en 2010. — Robert Skinner/AP/SIPA

Ils s’entraînent depuis de mois pour la célèbre course mais n’auront finalement pas l’occasion de chausser leurs sneakers et d’avaler le bitume. Pour la première fois en 27 ans, le marathon prévu dimanche dans les rues de Montréal doit être annulé en raison d’une température caniculaire, ont annoncé mercredi les organisateurs.

>> A lire aussi : #20MINUIT. Courir de nuit, un moyen d'«aller se chercher»

« On ne peut pas se permettre d’un point de vue sécuritaire d’avoir des coureurs qui vont courir 4, 5 ou 6 heures sous une chaleur qui va approcher 35 degrés en ressenti avec l’humidité », a expliqué une porte-parole de l’événement, Vanessa Lyssan. Le thermomètre devrait monter dimanche au maximum à 28 degrés Celsius, selon les prévisions météorologiques d’Environnement Canada.
Environ 5.000 coureurs étaient inscrits à cette épreuve de 42,2 km, endeuillée en 2015 par le décès d’une jeune femme et l’hospitalisation d’une dizaine de personnes en raison à l’époque de la chaleur.

Les marathoniens déçus pourront se replier sur le semi-marathon, maintenu dimanche mais dont le départ de l’emblématique pont Jacques-Cartier sera avancé d’une heure. Au total, 30.000 athlètes doivent participer à des épreuves allant du kilomètre au semi-marathon au cours du week-end. Montréal connaît depuis dix jours un temps sec, avec des températures dignes du mois de juillet, approchant les 30 degrés au thermomètre.