Tour de France: Au secours, Poljanski publie une photo (horrible) de ses jambes après 16 jours de course

CYCLISME Mille bornes à vélo, ça use les guibolles...

A.L.G.

— 

Les jambes de Pawel Poljanski après 16 jours sur le Tour de France.
Les jambes de Pawel Poljanski après 16 jours sur le Tour de France. — p.poljanski

En trois semaines de course acharnée, le Tour de France fait mal aux organismes, et c’est peu de le dire. Alors certes, tous les coureurs ne réagissent pas de la même manière aux bornes avalées jour après jour, mais chacun déguste à sa manière.

>> A lire aussi : Tour de France 2017: Une 17e étape alpestre qui peut tout changer au général...Allez Roro Bardet...

Après seize jours de course, on peut dire que la palme revient à Pawel Poljanski, le coureur de l’équipe Bora-Hansgrohe. Après l’étape de mardi entre le Puy-en-Velay et Romans-sur-Isère, le Polonais a publié sur son compte Instagram une photo qu’il vaut mieux, autant le dire tout de suite, ne pas regarder si l’on déguste son café-croissant au petit-déjeuner.

«Après 16 jours de course, je crois que mes jambes sont fatiguées.» Nooooon, tu crois ?

A mi-chemin entre des jambes de grenouille mutante et celles de ta mamie après un trek en haute-montagne, les guibolles du coureur ne sont (vraiment) pas belles à voir. On ne saurait que lui conseiller un peu de repos et un bon bain dans une bassine d’eau glacée. Allez, courage, il ne reste « plus que » cinq jours de course.