Tour de France 2017: Matthews remporte la 16e étape à Romans-sur-Isère

CYCLISME Dan Martin  et Alberto Contador ont été piégés par une bordure...

J.L.

— 

Michael Matthews sur le Tour de France
Michael Matthews sur le Tour de France — AFP

Le vent a soufflé sur cette 16e étape du Tour de France 2017. Fort, très fort. Et Michael Matthews a frappé en franchissant en premier la ligne d’arrivée à Romans-sur-Isère au terme d’une journée très éprouvante, alors que le peloton attaquera des cols terribles comme la Croix de Fer ou le Galibier mercredi.

>> A lire aussi: EN DIRECT. Tour de France 2017: Martin et Contador piégés... Kittel largué… Suivez la 16e étape avec nous...

On s’attendait à un début de course tranquille et un final de dingue, on a eu droit à une double ration de dinguerie, sous l’impulsion d’une lutte sans-merci pour le maillot vert entre Marcel Kittel et Michael Matthews. Ce dernier a fait travailler son équipe, la Sunweb, dès le début de l’étape pour faire exploser Marcel Kittel dans la côte de Boussoulet.

Coup de poker payant de la part de l’Australien, qui a relégué l’Allemand à plusieurs minutes et remporté le sprint intermédiaire à 50 kilomètres de l’arrivée. Insuffisant pour chiper la tunique verte mais suffisant pour effectuer un gros rapproché dans ce classement distinctif, d'autant que l'Australien a également remporté le sprint final. 

Le deuxième gros coup de la journée a été initié par la Sky à 15 kilomètres du but. Une bordure annoncée et superbement réalisée, qui a laissé sur le carreau Dan Martin (50 secondes perdues) et Alberto Contador (plus d'une minute). Chris Froome est toujours en jaune devant Fabio Aru et Romain Bardet. Pour ces hommes, c’est demain que tout risque de bouger.